Laboratoire de drogue: Éric Lemire demeure détenu

Laboratoire de drogue: Éric Lemire demeure détenu

Tout se passe sur une propriété du rang Adrien à Saint-Valère.

JUSTICE. Arrêté en lien avec le démantèlement d’un important laboratoire de drogue de synthèse à Saint-Valère, la semaine dernière, Éric Lemire, 40 ans, de Bécancour demeurera détenu pour le moment.

Son enquête sur remise en liberté, ainsi que celle d’André Remy, 67 ans, de Saint-Valère, a été fixée au 16 novembre au palais de justice de Victoriaville. Les deux font face à des accusations de production de méthamphétamine et de méfaits de plus de 5000 $ sur un bâtiment agricole.

Les deux hommes ont été arrêtés, jeudi  (2 novembre), au moment où les policiers, en se présentant à la propriété du rang Adrien à Saint-Valère à la suite d’une courte enquête, ont découvert l’imposant laboratoire clandestin que la Sûreté du Québec s’affaire à démanteler, avec beaucoup de précautions, depuis vendredi.

D’ailleurs, l’opération de démantèlement se poursuit toujours aujourd’hui (mardi) avec une trentaine de policiers.