La Tournée des clochers devient Bécancour à vélo

Photo de Sébastien Lacroix
Par Sébastien Lacroix
La Tournée des clochers devient Bécancour à vélo
L'événement a attiré 1300 participants en 2018. (Photo : Facebook - Bécancour à vélo)

BÉCANCOUR. Dans le cadre de sa 25e édition, la Tournée des clochers fera un retour aux sources et changera son nom pour «Bécancour à vélo» pour l’événement qui aura lieu en juin prochain, en plus de se doter d’une nouvelle image de marque.

Le comité estime que la nouvelle appellation représentera davantage la nature de l’événement. «On ne voit plus vraiment de clochers sur nos trajets, comme c’était le cas il y a plusieurs années, fait valoir la présidente, Chantal Dunn. On voulait rajeunir le nom et comme on avait déjà un comité qui se nommait comme ça, on a fait un retour aux sources.»

Une nouvelle image est également proposée avec un tout nouveau logo qui a été développé par ADN Communication. On y reconnaît la roue d’un pédalier, une inscription pour marquer le 25e anniversaire, ainsi que des paysages en vert et bleu.

L’idée est de représenter la beauté des paysages de la région. «Parce qu’on veut promouvoir l’activité physique avec cette activité, mais également montrer nos attraits, ajoute la présidente. Il y a quand même des gens de Montréal, de la Montérégie, de Québec et d’un peu partout. Parce qu’ils trouvent ça vraiment beau de rouler à Bécancour.»

L’événement vient d’ailleurs de connaître une année exceptionnelle en changeant d’emplacement, avec un nombre record de 1300 participants, en 2018. «L’année précédente, c’était 750 et les années auparavant on était à environ 600 à 700. On a presque doublé, indique Mme Dunn. Ç’a été une année fulgurante. On a fait plus de publicités, mais on a surtout changé l’emplacement pour le quai de Sainte-Angèle.»

Le fait qu’il soit parmi les premiers événements de cyclisme de l’année aide aussi au succès de l’événement. «En début de saison, les gens ne sont pas toujours en forme pour le cyclisme et ce sont des parcours qui sont quand même relativement faciles. Parce que ce n’est pas vallonneux. C’est sûr qu’on ne veut pas commencer la saison au Défi du Parc de la Mauricie. S’il était au début juin, il n’y aurait pas beaucoup de participants!»

Au cours des 24 dernières années, ce sont 100 000$ qui ont été versés à la Ville de Bécancour pour le développement du cyclisme. Ces sommes ont aidé à payer des kits de réparations pour les vélos et des voies cyclables.

Par ailleurs, le comité soulignera cette année l’implication Carmen Pratte, conseillère de la ville de Bécancour qui siège sur ce comté depuis maintenant 25 ans.

Cette année, «Bécancour à vélo» aura lieu encore une fois le premier dimanche de juin où le beau temps sera encore au rendez-vous.

Partager cet article

1
Laisser un commentaire

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Denis Doyon Recent comment authors
  S'inscrire  
newest oldest most voted
Me notifier des
Denis Doyon
Guest
Denis Doyon

Pourriez nous ajouté un 110km avec une moyenne de 30km .