La MRC de Nicolet-Yamaska: un territoire en transition

Photo de Marie-Ève Veillette
Par Marie-Ève Veillette
La MRC de Nicolet-Yamaska: un territoire en transition
(Photo : Marie-Eve Veillette)

NICOLET-YAMASKA. La MRC de Nicolet-Yamaska vient de déposer son projet de «Signature innovation» au ministère des Affaires municipales et de l’Habitation (MAMH). Ce volet du Fonds régions et ruralité permet à chaque MRC du Québec de bénéficier d’un soutien financier pour le développement d’un créneau propre à l’ensemble de son territoire.

Le projet de la MRC de Nicolet-Yamaska propose un lien direct avec son Plan de transition écologique adopté à l’automne 2019. Ce Plan vise à réduire l’empreinte écologique des municipalités du territoire en modifiant, par exemple, les façons de consommer ou de produire.

Dans la foulée, le projet de «Signature innovation» déposé au MAMH s’intitule «Territoire en transition». S’il est accepté, la MRC bénéficierait d’une enveloppe d’un peu plus de 1,1 M$ sur cinq ans pour en réaliser le contenu. De son côté, la MRC aurait à investir environ 284 000$.

En gros, le projet consiste à développer un réseau d’infrastructures écologiques sur le territoire de Nicolet-Yamaska. «On parle de plusieurs éléments», rapporte Stéphanie Lord, responsable en environnement à la MRC. En trame de fond, on retrouverait entre autres un réseau de bandes riveraines élargies, un réseau de bornes électriques et des vélos stations.

Le projet déposé s’articule autour de trois grandes orientations: maintenir les milieux naturels, accroître la connectivité entre ceux-ci, et créer des infrastructures écologiques en milieu urbain.

«On passerait par trois types de moyens pour réaliser le grand projet « Territoire en transition », soit par des mesures réglementaires, par des formations et des outils pour le personnel municipal, les élus et les partenaires, de même que par le développement d’outils pour les citoyens», précise Stéphanie Lord. L’implantation pourrait se faire sous forme de projets-pilotes avec les municipalités intéressées, ajoute-t-elle.

La MRC de Nicolet-Yamaska attend une réponse du MAMH d’ici à l’automne. Si elle est positive, un comité de travail sera formé. Ses activités commenceraient dès octobre.

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires