La MRC de Bécancour suspend son directeur général

Photo de Sebastien Lacroix
Par Sebastien Lacroix
La MRC de Bécancour suspend son directeur général
André Roy est suspendu avec solde

Le directeur général du CLD et de la MRC de Bécancour, André Roy, a été suspendu avec solde, et ce, pour une durée indéterminée.

Si les raisons de cette annonce demeurent confidentielles, elle ne serait pas liée à la corruption ou la collusion qui ont secoué le monde municipal au cours des dernières années, assure le préfet Mario Lyonnais.

«Je ne peux pas vous dire les raisons, parce que c’est confidentiel, mais je peux vous dire que ce n’est pas ça. Actuellement, c’est entre les mains des avocats, a-t-il continué.

Il faut dire que depuis l’arrivée en poste du directeur général, en 2011, l’ambiance semblait tendue à la MRC de Bécancour. Mouvement de personnels, litige autour du développement touristique et diagnostic de la gouvernance, auront marqué le mandat d’André Roy jusqu’à présent.

Le préfet estime que d’ici quelques semaines, probablement pour le prochain conseil des maires, on devrait être fixé quant à savoir si le contrat du directeur général, qui prenait fin le 31 décembre dernier sera reconduit ou s’il ne sera pas renouvelé.

Dans l’intervalle, la direction générale de la MRC a été confiée à la secrétaire-trésorière adjointe, Line Villeneuve. Guy St-Pierre sera quant à lui la personne référence pour le CLD.

Les maires des différentes municipalités de la MRC de Bécancour feront des suivis de dossiers pour qu’ils continuent d’avancer. «Nous voulons continuer d’offrir un bon service à la population», assure le préfet.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des