La ministre McCann salue la réorganisation des services ambulatoires gériatriques dans la région

Photo de Rédaction - Le Courrier Sud
Par Rédaction - Le Courrier Sud
La ministre McCann salue la réorganisation des services ambulatoires gériatriques dans la région

La ministre de la Santé et des Services sociaux, Danielle McCann, soulignait hier la création d’un premier centre d’expertise gériatrique (CEG) dans la région du Centre-du-Québec.

Cette initiative s’inscrit dans le cadre d’un projet du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec (CIUSSS) visant à réorganiser les services ambulatoires gériatriques (SAG), notamment afin d’améliorer l’accès aux services spécialisés et surspécialisés en gériatrie pour l’ensemble de la région.

Cette réorganisation des huit SAG de l’établissement se déploiera selon les trois volets suivants :

1- le renforcement des services de première ligne et le rehaussement de l’expertise des intervenants et des médecins en groupe de médecine de famille (GMF);

2- la mise en place d’équipes mobiles pour la gestion des symptômes comportementaux et psychologiques de la démence (SCPD), qui se déplaceront dans le milieu de vie des usagers afin de les évaluer et de définir un plan d’intervention;

3- la création de deux CEG, soit un premier à Drummondville, et un autre à venir sur la rive nord.

Les CEG offriront des services spécialisés et surspécialisés aux aînés et aux adultes ayant un profil gériatrique de la région qui présentent des problèmes de santé complexes et atypiques liés au vieillissement. Ces services leur éviteront d’avoir à se déplacer vers les grands centres pour recevoir de tels services, par exemple ceux d’un gérontopsychiatre ou d’un neurologue. Chacun de ces centres sera constitué de cliniques spécialisées en cognition, en atteintes motrices, en syndromes gériatriques et en SCPD.

«Une telle réorganisation des services ambulatoires gériatriques témoigne de la volonté du CIUSSS de s’adapter aux besoins de la population de son territoire, lesquels ne cessent d’évoluer en raison du vieillissement démographique notable que l’on y retrouve. Nous pouvons être fiers de voir que les installations de notre réseau ont à cœur de se montrer proactives pour améliorer l’accès aux services spécialisés à proximité du milieu de vie des usagers», a souligné la ministre McCann.

Faits saillants 

Parmi les nombreux bénéfices que représente le CEG de Drummondville, notons :

un meilleur accès aux services spécialisés et à de l’expertise en gériatrie dans la région;

des diagnostics plus rapides afin d’assurer une prise en charge spécialisée;

des soins et des services à l’image d’un grand centre d’expertise universitaire;

le développement de la pratique gériatrique médicale et professionnelle sur le territoire;

le développement de la formation et de la recherche sur les meilleures pratiques en gériatrie.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des