La déficience intellectuelle en lumière

COMMUNIQUÉ DE PRESSE
La déficience intellectuelle en lumière

RÉGIONAL. La 33e Semaine Québécoise de la Déficience intellectuelle vient juste de s’achever. Mais une semaine pour en parler c’est trop peu, surtout en regard des 51 autres semaines de l’année. C’est le message que les organismes de personnes handicapées du Centre-du-Québec ont voulu faire passer dans les sept derniers jours.

La déficience intellectuelle a autant de visages que de personnes qui vivent avec… et ça en fait du monde! D’après les statistiques, de 1 % à 3 % de la population québécoise vit avec une déficience intellectuelle. Ils étudient, travaillent, ont des loisirs, tombent amoureux, rient et chantent. Allez à leur rencontre, apprenez à les connaitre et vous grandirez!

Tout au long de cette dernière semaine, les nombreux organismes de personnes handicapées du Centre-du-Québec ont mis en lumière, dans leur milieu, la richesse que représentent les personnes vivant avec une déficience intellectuelle. Ils ont organisé des activités de sensibilisation permettant un éclairage humain et bienveillant sur la différence et la diversité. Par exemple, la campagne « On a tous un Ludovick » déployée à Drummondville par l’Association des parents d’enfants handicapés ou encore la vidéo de sensibilisation de l’Association pour l’intégration sociale dans Arthabaska et Érable.

Mercredi soir, l’animateur et comédien Jean-Marie Lapointe ainsi que madame Anick Larose, directrice générale de la Société Québécoise de la Déficience Intellectuelle, ont participé à une conférence virtuelle devant un auditoire qui a atteint près de 90 personnes. Ils ont livré un message fort en émotion et en appel à l’inclusion. Si madame Larose constate avec son expérience que « Tranquillement, le regard change dans la société », elle en appelle cependant à la classe politique pour démontrer une réelle volonté politique de voir les choses changer et davantage d’engagement.

Présent également à cette soirée, le député d’Arthabaska et whip en chef du gouvernement, monsieur Eric Lefebvre, a profité de l’occasion pour renouveler son engagement d’œuvrer le plus possible à la pleine inclusion des personnes vivant avec une déficience intellectuelle. C’est sans omettre qu’il a accepté le défi posé par le directeur général du Regroupement d’organismes de personnes handicapées du Centre-du-Québec, monsieur Patrick Paulin, de porter ce message auprès de ses 124 collègues de l’Assemblée nationale.

Cette semaine de sensibilisation a été rendue possible grâce au travail des membres du Comité Régional SQDI composé de :

  • L’Association des parents d’enfants handicapés Drummond (APEHD)
  • L’Association des personnes déficientes intellectuelles Nicolet-Yamaska Bécancour (APDI)
  • L’Association des personnes handicapées de Nicolet-Yamaska (APHNY)
  • L’Association des personnes handicapées de L’Érable (APHÉ)
  • L’Association des personnes handicapées de la MRC de Bécancour (APHMRCB)
  • L’Association pour l’inclusion sociale des Bois-Francs (AIS BF)

Avec le soutien financier du CIUSSS MCQ et la collaboration du Regroupement des organismes de personnes handicapées du Centre-du-Québec (ROPHCQ).

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires