La Clinique de vaccination mobile administre sa 5000e dose à Deschaillons

Photo de Marie-Ève Veillette
Par Marie-Ève Veillette
La Clinique de vaccination mobile administre sa 5000e dose à Deschaillons

DESCHAILLONS. La vaccination va bon train aujourd’hui à Deschaillons-sur-Saint-Laurent. La clinique de vaccination mobile du CIUSSS MCQ est postée dans le stationnement de l’entreprise Côté-Réco (154 10e avenue) jusqu’à 17h.

La vaccination débutait à 10h. Dès 9h, une dizaine de personnes faisaient la file pour recevoir leur vaccin. Trente minutes plus tard, ce nombre avait triplé. «Ce matin, on avait à peu près 80 doses; principalement du Moderna et quelques doses de Pfizer pour les 12 ans à 17 ans», mentionne Catherine Bergeron, porte-parole du CIUSSS MCQ.

«C’est super positif», s’enthousiasme pour sa part Caroline Noël, chef de site de la vaccination mobile. «Quelqu’un d’un camping est venu à vélo jusqu’ici. Il s’est fait vacciné et est parti avec des encarts pour distribuer aux campeurs et dire qu’on est là. On a des gens de partout (…) et s’il faut aller chercher d’autres doses, on va le faire; on est là pour ça.»

Les escouades de la Clinique mobile, qui arborent des dossards vert fluo, sont également débarquées dans les commerces et endroits publics du village pour faire savoir que l’autobus était présent, répondre aux questions, rassurer les gens et distribuer des encarts.

5000e dose

Shanlie Théroux, de Sainte-Cécile-de-Lévrard, a été la 5000e personne à être vaccinée à bord de l’autobus. Elle y a reçu sa deuxième dose. «Ça s’est bien passé, tout comme la première fois. C’est sûr que c’est un peu stressant à cause des aiguilles, mais je pense que ça vaut la peine pour protéger les gens qui m’entourent et me protéger moi-même», a commenté la jeune femme de 24 ans en entrevue avec Le Courrier Sud.

Shanlie Théroux a été la 5000e personne à recevoir un vaccin à bord de l’autobus.

Mme Théroux, qui travaille à Québec, devait recevoir sa deuxième dose à l’Université Laval samedi prochain. Comme elle était de retour dans son patelin en télétravail, elle a profité du passage de la clinique mobile pour faire d’une pierre deux coups: devancer la chose et éviter de faire deux heures de route, aller-retour, pour se faire vacciner.  Elle invite d’ailleurs les gens à recevoir leur vaccination complète: «C’est super important que tout le monde contribue afin que l’on puisse se débarrasser de cette pandémie et retrouver notre vie d’avant.»

37 milieux visités

Deschaillons-sur-Saint-Laurent est le 37e milieu visité par la clinique de vaccination mobile depuis son lancement le 18 mai dernier.

«On a vraiment un bel accueil. Les gens aiment ça; on est disponibles, accessibles. C’est un gros plus», souligne Mme Noël, qui précise que la clinique est sur la route du mardi au samedi, de même que quelques dimanches.

Caroline Noël, chef de site de vaccination mobile.

À Deschaillons, deux infirmières et trois agents administratifs sont à bord de l’autobus. L’équipe vient en quelque sorte en renfort à la pharmacie du village, qui vaccine au rythme de 80 doses par semaine. «La pharmacie ici est super active dans la vaccination et je lui lève mon chapeau! On est ici pour offrir un petit plus à ceux qui n’ont pas eu l’occasion de se faire vacciner (première et deuxième dose).»

Caroline Noël souligne également que les personnes à mobilité réduite sont les bienvenues à la clinique mobile: «On les vaccine à l’extérieur de l’autobus et même dans leur voiture! On a déjà fait ça», sourit-elle.

La clinique de vaccination mobile sera à Saint-Célestin ce samedi 24 juillet (au 450 Rue Marquis) et à Sainte-Françoise-de-Lotbinière le mardi 27 juillet (lieu à confirmer). La clinique est toujours accessible de 10h à 17h.

Le CIUSSS MCQ rappelle que les gens peuvent aussi se présenter en tout temps lors des heures d’ouverture dans les sites de vaccination. Le temps d’attente pour la formule sans rendez-vous est actuellement de moins de 30 minutes, mais peut varier et aller jusqu’à une heure en cas de fort achalandage. Il est également possible de prendre rendez-vous sur le portail Clic Santé pour les personnes de 12 ans et plus qui souhaitent recevoir une première ou une deuxième dose du vaccin contre la COVID-19.

L’intérieur de la clinique de vaccination mobile. (Photo Marie-Eve Veillette)
Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires