«J’y voyais de beaux défis à relever» – Julie Boulet, future commissaire industrielle de Bécancour

«J’y voyais de beaux défis à relever» – Julie Boulet, future commissaire industrielle de Bécancour
Julie Boulet (Photo : archives)

BÉCANCOUR. L’ancienne députée de Laviolette et ministre libérale Julie Boulet deviendra en mars prochain la nouvelle commissaire industrielle de la Ville de Bécancour. Elle est actuellement conseillère au développement économique du Service de développement économique et forestier de La Tuque.

Jointe par le Courrier Sud, Julie Boulet a indiqué qu’elle souhaite se rapprocher de sa famille. Cette résidente de Trois-Rivières y a perçu un beau défi.

Les choses se sont passées très rapidement: «C’est un concours de circonstances, je n’ai pas cherché», avoue-t-elle d’entrée de jeu. Une proposition lui a été faite et elle l’a acceptée avec enthousiasme. Le conseil municipal de Bécancour a entériné l’embauche de Mme Boulet lors de son assemblée du 1er février.

Le maire de La Tuque, Pierre-David Tremblay comprend sa décision mais, en même temps, regrette de la voir partir: «C’est une femme avec qui j’ai adoré travailler. Elle a beaucoup d’expérience, un bon sens de l’organisation, elle est très compétente et elle est très bien réseautée».

Mme Boulet coordonnait les comités de santé, de relance économique et de la forêt de ville de La Tuque.

Bécancour

Les dossiers ne manqueront pas à Bécancour. Premièrement, elle cite celui du parc industriel.

«Toute l’énergie verte, le parc est en ébullition, la ville de Bécancour est en croissance», énumère Mme Boulet.

Elle ajoute qu’elle travaillera avec plusieurs acteurs importants du secteur de Bécancour qu’elle connaît bien, dont le maire Jean-Guy Dubois, le député Donald Martel ainsi que le président-directeur général du Parc industriel et portuaire de Bécancour, Maurice Richard.

«C’est un environnement qui me plaisait, avec des gens avec qui j’ai toujours une précieuse collaboration, quelque chose qui m’inspire, qui me motive et me stimule. C’est le rapprochement qui est facilitant pour moi, mais en même temps, j’y voyais de beaux défis à relever».

Elle succédera à Pierre Michel Auger, qui envisage la mairie de Bécancour avec le départ du maire actuel, Jean-Guy Dubois.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires