Journée pyjama à Jean-Nicolet : plus de 650$ amassés par les élèves

Photo de Stéphane Lévesque | Initiative de journalisme local
Par Stéphane Lévesque | Initiative de journalisme local
Journée pyjama à Jean-Nicolet : plus de 650$ amassés par les élèves
Journée pyjama au profit d'Opération Enfant Soleil à l'école secondaire Jean-Nicolet, (Photo : Stéphane Lévesque)

NICOLET. Dans la cadre de la Grande Journée provinciale du 25 février 2021 d’Opération Enfant Soleil, les élèves de l’école Jean-Nicolet ont exprimé en grande leur solidarité à l’égard des enfants malades. En effet, nombreux ont été ceux à porter leur pyjama à l’école en échange de dons totalisant plus de 650$. Une générosité qui va droit au cœur d’Éloïse Parisé, une jeune fille qui a bénéficié de l’aide de l’organisme qui soutient le développement d’une pédiatrie de qualité au Québec.

«Je suis hyper touchée et fière de mon école! J’ai été sur la place centrale toute la semaine avec un kiosque. Les gens sont très généreux. Moi, j’ai l’hypoplasie du ventricule droit avec atrésie pulmonaire. J’ai été opéré quatre fois. Tout va bien maintenant. Je sais que l’Opération Enfant Soleil fait la différence. Je veux que les enfants malades vivent une vie normale et qu’ils guérissent. Grâce à toute l’aide que j’ai eue, moi je peux aller à l’école et faire ce que je veux. J’aimerais qu’ils aient la même chance que moi», exprime Éloïse.

Une implication qui réjouit Claudia Bourgeois, animatrice de vie spirituelle et d’engagement communautaire à l’école secondaire située à Nicolet. «La journée pyjama, c’est un super moyen pour développer la philanthropie chez les élèves», précise-t-elle en soulignant l’empathie qui se révèle. «C’est une bonne façon de leur permettre de se mettre à la place de jeunes qui passent leur journée en pyjama à l’hôpital. À travers tout ça, il y a une belle solidarité qui s’exprime. C’est beau de voir l’implication d’Éloïse et de ceux qui ont effectué un don», précise-t-elle.

Kamylle Frost, une autre élève, était également de la partie pour la collecte de fonds. «Ma sœur a été opérée et elle a eu de l’aide. Je suis sensibilisée à Opération Enfant Soleil. C’est pour cela que je donne de mon temps», indique la jeune fille résidente de Saint-François-du-Lac.

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires