Jeux du Québec: une 16e position pour le Centre-du-Québec

Photo de Rédaction - Le Courrier Sud
Par Rédaction - Le Courrier Sud
Jeux du Québec: une 16e position pour le Centre-du-Québec
(Photo : (Photo courtoisie))

SPORTS. L’édition 2018 des Jeux du Québec n’a pas connu le succès espéré pour la délégation du Centre-du-Québec. La région a terminé au 16e rang, avec un total de 107 points.

Malgré tout, elle retourne à la maison avec un total de 13 médailles, dont 9 or et 4 argent dans les disciplines suivantes : athlétisme, triathlon, tir à l’arc, natation et paranatation. Une bannière d’esprit sportive en triathlon fait aussi partit des fiertés.

Malgré le faible pointage qui place cette année le Centre-du-Québec au 16e rang comparativement à une 13e aux derniers jeux d’été, le responsable de l’hébergement Claude Deshaies qui en est à ces 30es finales n’avait que des éloges à faire de sa délégation. «Je suis impressionné par la qualité de nos athlètes, la gentillesse qu’ils m’ont témoignée. Les jeunes sont reconnaissants et le montrent bien. Cela donne fois à la jeunesse de demain, nos futurs dirigeants. »

Natation

Tout d’abord, les athlètes de natation ont largement dépassé leurs objectifs de départ. Il y a deux ans, le Centre-du-Québec était arrivé 13ème au classement final, tandis que cette année, la natation se situe au 7ème rang sur 19 régions.

« Nous sommes très contents. Les nageurs ont bien performé et ils en ont profité au maximum. C’est un bel apprentissage pour plusieurs d’entre eux», mentionne Jocelyn McCan, un des entraineurs pour la natation. Le nombre de médailles remportées en natation cette année.

En effet, 9 médailles ont été gagnées seulement dans cette discipline. (8 médailles d’or et une d’argent) La médaille d’argent a été remportée par Alexis Lussier (Victoriaville) tandis que les médailles d’or ont été également réparties entre Benjamin Desilets (Victoriaville) et Tatiana Nault (Plessisville). Ils ont remporté l’ensemble des épreuves en paranatation, c’est impressionnant. Les entraineurs mentionnent que ces deux jeunes se laissent aller dans leur sport. «  Ils ont un handicap, et rendu dans l’eau, cela ne parait plus du tout. Ils se donnent avec passion. » En plus des médailles obtenues, la majorité des athlètes de natation ont battu leur record personnel. Également, Benjamin a battu les records des jeux à toutes ses nages et Tatiana au 50 m brasse.

Concernant la natation en eau libre, l’entraineuse Amélie Poirier nous partage que ses athlètes ont été allumés par l’expérience. Certains réalisent qu’ils peuvent revenir faire les Jeux du Québec dans deux ans. Ils sont donc motivés à donner leur maximum afin de pouvoir revivre les jeux à nouveau. Finalement, il est à noter que le Centre-du-Québec n’a pas un gros bassin d’athlètes. Effectivement, il y a environ 200 nageurs compétitifs contrairement à de plus grandes régions qui peuvent atteindre plus de 1000 nageurs dans leur bassin.

Soccer

L’équipe de soccer masculine a terminé avec un classement de 11 sur 19. Concernant les filles, elles ont obtenu un résultat de 12 sur 18 équipes au total. L’ensemble des entraineurs sont satisfaits du rendement de leurs deux équipes. Les deux équipes de soccer (féminin et masculin) ont compétitionné contre de grosses équipes dû au décloisonnement des divisions cette année. Auparavant, les équipes étaient classées selon la division 1 ou 2. Ce changement a fait en sorte que nos équipes de soccer, qui sont de niveau division 2, ont joué contre de bonnes équipes qui auraient été classées division 1. C’était donc un bon défi de tenir tête à des équipes qui sont plus fortes que nous.

« Contre Lac St-Louis, c’était censé être un match difficile, mais les gars ont très bien joué. Ils ont perdu seulement 1 à 0. Pour nous, c’est un bel exploit», mentionne l’entraineur de l’équipe masculine. Les joueurs sont initialement dans trois clubs de soccer différents et ils se sont jumelés afin de former une équipe pour les compétitions. L’entraineur mentionne que ce sont des souvenirs indélébiles qui resteront dans leur mémoire.

Tennis

L’objectif avant les jeux, selon Maude Fortier (Victoriaville), l’entraineuse de l’équipe de tennis, était d’aller chercher la cinquième place. Elle a misé juste, puisque la délégation du Centre-du-Québec a obtenu la cinquième place  au classement final. Au début des compétitions, les trois filles se sont clairement démarquées avec leurs belles performances. Elles ont mis la barre haute pour la suite. Les garçons ont su rattraper le tout en donnant leur maximum. Les filles, quant à elles, ont su bien performer également, mais elles se sont mis beaucoup de pression sur les épaules à la suite de leur bon rendement des premiers jours de compétition. Les filles et les garçons de l’équipe ont donc eu, chacun leur tour, leur moment de gloire.

Basketball féminin

Les jeux du Québec 2018 se terminent avec une satisfaction pour le basket féminin. Malgré que l’entraineuse, Catherine Tibaudeau, voulait atteindre un podium, elle mentionne être tout de même fière de ses athlètes qui se sont placés 7e sur 19 au classement général. L’entraineur précise que l’ordre de départ les a grandement désavantagés. En effet, il était basé sur les résultats des derniers jeux ce qui a fait en sorte que notre délégation a joué contre les trois meilleures équipes. Selon elle, si le classement avait été différent, l’équipe du Centre-du-Québec aurait probablement obtenu une meilleure place au final. De plus, deux joueuses de l’équipe avaient une blessure à la cheville dont une qui a dû se retirer des jeux complètement puisque sa cheville est cassée. Cette dernière faisait partie des 12 joueuses partantes, donc son absence s’est fait ressentir puisque c’était une bonne joueuse.

 Basketball masculin

L’équipe de basketball masculin menée par l’entraineur Raphael Lessard avait comme objectif de venir vivre l’expérience des jeux et améliorer leur 18e position de la dernière édition. Malheureusement, ils ont échappé une partie importante ce qui les a fait descendre 19e au classement. Ils se sont relevés et ils ont fini avec une bonne dernière partie contre l’Abitibi malgré leur défaite. « Les joueurs avaient une belle attitude. Ils ont été souriants et contents. Ils ont vécu une belle expérience à Thetford et en sortent la tête haute. Les athlètes ont appris beaucoup tant en équipe qu’en individuel.» nous précise Raphael, leur entraineur.

 Voile

Concernant la voile, les compétitions se sont bien passées. Les entraineurs mentionnent que les athlètes ont performé au-delà des attentes. « Le but c’était de s’amuser et d’acquérir de l’expérience étant donné que les athlètes sont encore jeunes. » précise Marc-Antoine Tremblay, entraineur pour la voile. Une des athlètes, Barbara Jobidon (Drummondville), était ciblée pour de bons résultats avant même le début des Jeux du Québec. Elle a performé au-delà des objectifs fixés en arrivant dans les trois premières dans certaines courses. Malheureusement, certaines performances ont moins bien été, ce qui la classe finalement 14ème sur 31. Malgré que les conditions n’aient pas été maximales avec le manque ou l’abondance de vent, les athlètes ont eu bien du plaisir à vivre les jeux du Québec. Le Centre-du-Québec se classe à un rang final de 6e sur 13 régions.

 Volleyball de plage (13/18)

 Les deux joueuses de volleyball de plage, Justine Roy (Drummondville) et Daphné Dionne (Drummondville), ont terminé les compétitions en obtenant la 13ème place sur 18. Elles sont arrivées aux jeux du Québec bien motivées et elles ont tenté de donner leur maximum malgré certaines défaites plus difficiles. Aux derniers jeux du Québec, l’équipe de Volleyball de plage avait réussi à atteindre la 9ème place au classement final.

Cyclisme sur route (16/16)

Deux des athlètes présents se sont surpassés jour après jour durant la totalité des jeux. En effet, Valérie Laroche et Antoine Corbeil ont réussi à compétitionner tous les jours depuis le 28 juillet puisqu’ils participaient en vélo de montagne au bloc 1 et en cyclisme sur route au bloc 2.

« Pour moi, cela a super bien été, j’ai aimé davantage le cyclisme sur route, car j’ai donné de meilleures performances. », indique Antoine qui se considère encore en forme. Pour Valérie, cela est un peu différent : « Pour ma part, j’ai tout donné l’énergie que j’avais! J’ai trouvé cela un peu difficile de faire 8 jours de compétitions. »

Malgré les surprenantes positions de nos athlètes, la délégation centricoise termine 16e sur 16 régions au cumulatif. « Nous avons seulement 3 athlètes sur une possibilité de 10. Nous commençons donc les jeux avec peu de points, donc il est difficile d’envisager un bon classement même si nos athlètes performent bien! » nous informe Maxime Lemire, chef de mission.

Cérémonie de clôture

Pour clore la 53e édition des Jeux du Québec, les athlètes, missionnaires, bénévoles et grand public étaient conviés au Stade Desjardins pour une cérémonie de clôture à saveur local. L’entièreté des numéros présentés était de la région. C’est Benjamin Désilet, athlète de paranatation  qui a fièrement porté notre drapeau. «  Nous ne pouvions passer à coter des performances spectaculaires de Benjamin qui a battu les records des jeux lors de ces 4 présentations à la piscine . De plus, Benjamin en était à ses 3e jeux et ces derniers!» , indique Maxime Lemire, chef de mission.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des