Jean-Martin Aussant soulève la colère de la vice-première ministre

Par superadmin
Jean-Martin Aussant soulève la colère de la vice-première ministre
Jean-Martin Aussant

Le député de Nicolet-Yamaska, Jean-Martin Aussant, a soulevé la colère de la vice-première ministre Nathalie Normandeau ce matin, lors d’un débat sur la gestion des contrats du ministère des Transports. «Ferme ta gueule», lui a-t-il lancé à deux reprises, hors micro, pour l’inviter à se taire.

Évidemment, les libéraux ont exigé des excuses sur-le-champ, mais M. Aussant n’a pas bronché.

Mme Normandeau a qualifié l’attitude de M. Aussant d’«inacceptable». Elle a aussi laissé entendre que le député péquiste avait insulté toutes les femmes.

Dans un communiqué émis cet après-midi, Jean-Martin Aussant ne présentait toujours pas d’excuses par rapport à ses propos tenus en Chambre. «Aujourd’hui, la vice-première ministre réclame des excuses au nom des femmes du Québec. Elle qui m’avait affublé d’être « épais » va-t-elle le faire aussi au nom des hommes du Québec? Tout ceci est franchement ridicule», a-t-il signifié.

M. Aussant admet que l’échange qui a eu lieu ce matin à l’Assemblée nationale a été particulièrement houleux. «Les invectives sont nombreuses parfois, malheureusement, indique-t-il. Et elles le sont beaucoup ces jours-ci parce que le gouvernement libéral de Jean Charest refuse de mettre en place une commission d’enquête publique».

Il ajoute ne pas cautionner le genre de propos qui ont été lancés de part et d’autre de la chambre. «La population doit et peut s’attendre à mieux», a conclu Jean-Martin Aussant.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires