Prolongement du parc industriel 20/55: Sainte-Eulalie attend toujours une réponse du MTQ

SAINTE-EULALIE. Alors que le développement de la filière batterie va bon train à Bécancour, la municipalité de Sainte-Eulalie caresse toujours le projet d’agrandir le Parc 20/55, qui est à pleine capacité.

« On a fait une demande au ministère des Transports du Québec (MTQ) pour acheter du terrain le long de l’autoroute 55 afin de pouvoir agrandir le Parc. Or, ça fait au moins un an et demi, deux ans – si ce n’est pas plus – qu’on attend une réponse », exprime le maire Gilles Jr Bédard. « On aimerait bien ça, savoir les coûts, pour voir si on a les moyens financiers de le faire. »

Le maire ne cache pas que beaucoup d’entreprises ont manifesté de l’intérêt à s’y établir. Le doublement de l’autoroute 55 et le développement de la filière batterie sont très attractifs à leurs yeux, souligne-t-il. « Beaucoup de grandes entreprises vont s’installer à Bécancour pour la filière batterie. Ces entreprises auront besoin de sous-traitants à proximité et nous sommes bien positionnés pour les accueillir. »

La municipalité a pris contact avec le MTQ à plusieurs reprises, dit-il. « On espère que ça va bientôt bouger, parce que la demande est loin de s’essouffler. »

Du côté des infrastructures, la municipalité de Sainte-Eulalie est fin prête à accueillir un éventuel développement industriel, commercial et même immobilier, depuis la mise en service de sa nouvelle station de traitement des eaux usées.

« Elle est rodée. Présentement, elle roule peut-être à 40-45% de sa pleine capacité, alors on est capable de faire face à une bonne croissance. Surtout qu’on a un gros projet résidentiel dans l’air, sur 3,1 hectares. Le promoteur est dans les plans. On devrait les recevoir bientôt », mentionne M. Bédard.