Huit mois de prison pour Réjean Héon

Huit mois de prison pour Réjean Héon

L'affaire a été entendu au palais de justice de Trois-Rivières.

JUSTICE. Réjean Héon s’est vu imposé une peine de huit mois de prison, la semaine dernière, pour des attouchements sexuels commis sur une mineure il y a un peu plus de 25 ans dans une maison et une étable de Saint-Pierre-les-Becquets.

Les faits qui lui sont reprochés sont survenus entre 1988 et 1993, mais ont eu des conséquences graves sur la vie de sa victime, et indirectement sur celle de son conjoint, puis sur celle leurs enfants.

Celle qui avait entre 10 et 15 ans au moment des agressions, avait livré un témoignage bouleversant lors de la représentation sur sentence, le 17 janvier dernier. Elle avait raconté en avoir subi des conséquences physiques et psychologiques importantes par la suite.

Elle souhaitait d’ailleurs que le juge en tienne compte lors du prononcé de la sentence. Ce qui se sera avéré. Même s’il n’a pas écopé des 21 mois ferme que réclamait la Couronne, Réjean Héon devra tout de même passer 8 mois derrière les barreaux et ne pourra pas purger sa peine dans la collectivité.

Celui qui était âgé entre 18 et 23 ans, à l’époque, sera également inscrit au Registre des délinquants sexuels pendant 20 ans, en plus de ne pas pouvoir avoir d’armes en sa possession pendant 10 ans. Il sera également soumis à une probation de deux ans. Il lui sera aussi interdit d’entrer en contact avec la victime.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar