Huit menteurs s’affronteront le 14 avril

Photo de Marie-Ève Veillette
Par Marie-Ève Veillette
Huit menteurs s’affronteront le 14 avril
Jean-Paul Pépin, porte-parole du Concours de menteries. (Photo : Marie-Eve Veillette)

BÉCANCOUR. Mentir dans une église: voilà l’activité bénéfice que propose pour une cinquième année Patrimoine Bécancour, le 14 avril prochain.

À 13h30, l’organisme récidivera avec son désormais traditionnel «Concours de menteries», à l’église de Précieux-Sang. Celui-ci opposera huit «raconteurs», tous aspirants au titre de «meilleur menteur» de la Ville de Bécancour. Ils en feront voir de toutes les couleurs au public, avec des histoires incroyables, inventées presque en totalité, mais racontées avec tellement de conviction et de fougue que l’on pourra les croire authentiques.

Yoland Guimond, Pierre Moras, Léo Piché, Raymond Cormier, Guillaume Langlois, Jean-Paul Pépin et Alex Trudel tenteront de ravir le titre que détient depuis deux ans déjà Guy Cormier, champion défendant.

C’est François Poisson, de Sainte-Angèle-de-Laval, qui sera le maître du jeu. Il s’assurera que tous respectent les règles de l’«art de la menterie», soigneusement détaillées dans un document officiel. Entre autres: aucun propos xénophobe, religieux offensant, politique, grivois ou choquant n’est permis. La menterie doit avoir un lien avec Bécancour et inclure la personne qui la raconte. Le «menteur» ne peut pas jouer un personnage  ou réciter littéralement un texte.

Un jury de trois personnes aura le mandat de déterminer lequel des participants sera le plus crédible et captivant. Il attribuera aussi une mention d’honneur au second gagnant.

Le prix d’entrée est de 5$ par adulte. C’est gratuit pour les enfants. À noter que l’argent recueilli servira à soutenir les nombreuses activités qu’offre l’organisme: cours et ateliers de généalogie, conférences sur l’histoire et le patrimoine, services d’archives et de recherche, etc.

Pour en savoir plus: www.patrimoinebecancour.org ou 819 603-0111.

 

La menterie selon Patrimoine Bécancour

Propos par lequel on donne pour vrai ce qu’on sait être faux.

 

Les critères jugés

– Durée (entre 4 et 7 minutes)

– Aisance et prestance

– Originalité et cohérence

– Vocabulaire

– Crédibilité et lien avec Bécancour

 

 

Partager cet article

2
Laisser un commentaire

avatar
2 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
jean paul pepin Recent comment authors
  S'inscrire  
newest oldest most voted
Me notifier des
jean paul pepin
Guest
jean paul pepin

J’y serai….

jean paul pepin
Guest
jean paul pepin

Je trouve cet activité formidable