Un Bécancourois dans la LNH

HOCKEY. Le gardien Samuel Montembeault pourrait faire ses débuts dans la ligue nationale de hockey, ce jeudi soir, alors que les Panthers de la Floride recevront la visite de Capitals de Washington.

Celui qui a évolué dans une trentaine de matchs avec le club-école, les Thunderbirds de Springfield, a reçu l’appel du directeur général Dale Tallon après que James Reimer se soit blessé durant la période d’échauffement lors du match contre le Stars de Dallas, mardi. Les Panthers doivent fournir une mise à jour sur son état de santé, à savoir s’il sera de retour après la pause du match des étoiles.

L’équipe était déjà dans une situation précaire devant le filet depuis que Roberto Luongo se soit infligé une blessure à l’aine en faisant un arrêt de routine lors d’un match contre les Islanders au début du mois de décembre. Celui-ci est sur le carreau pour une période indéterminée.

C’est le coéquipier de Montembeault, Harri Sateri qui a hérité du poste de deuxième gardien chez les Panthers, lui qui est un peu plus expérimenté et qui a évolué quelques saisons dans la KHL. Ce dernier n’a toutefois pas été convaincant depuis son arrivée, maintenant une moyenne de 4,82 et un taux d’efficacité de 0,861, en trois matchs.

Que ce soit pour venir en relève à Sateri ou encore plus lui confier un départ si l’absence de Reimer se prolonge, il sera intéressant de voir si l’entraîneur Bob Boughner fera confiance au gardien de Bécancour. Celui-ci affiche un dossier 12-15-2 et une moyenne de 3,00 et un pourcentage d’arrête de ,904 et un blanchissage depuis ses débuts dans les mineurs.

Choix de troisième ronde (77e au total), le gardien avait maintenu un dossier de 87-40-17, une moyenne de 2,54, un taux d’arrêt de ,899 et 12 blanchissages lors de son passage dans la LHJMQ où il a défendu la cage de l’Armada de Blainville-Boisbriand de 2013-14 à 2016-17.