Grand Prix de Trois-Rivières: le masque devra être porté en tout temps

Par marie_eve_alarie
Grand Prix de Trois-Rivières: le masque devra être porté en tout temps
Le Grand Prix de Trois-Rivières (GP3R) est de retour pour sa 51e édition. (Photo : Archives Marie-Eve Alarie)

En vertu de nouvelles recommandations de la Direction de la santé publique de la Mauricie et du Centre-du-Québec, les spectateurs qui assisteront aux épreuves du Grand Prix de Trois-Rivières du 13 au 15 août devront porter le masque en tout temps, sauf dans les espaces de restauration désignés.

Il sera également interdit de consommer de la nourriture dans les estrades.

Par ailleurs, la vente des billets a été suspendue le week-end dernier afin d’offrir la possibilité aux spectateurs ayant un siège réservé dans les estrades d’augmenter la distance entre eux et les spectateurs provenant d’une autre bulle résidentielle.

« C’est une recommandation qui a été travaillée de concert avec la Santé publique régionale. Il y a aura assez de place dans chaque gradin si les spectateurs veulent doubler l’espace entre eux et une autre bulle résidentielle. On leur offre les conditions pour le faire », précise Dominic Fugère, directeur général du Grand Prix de Trois-Rivières.

Environ 75% des billets disponibles en admission réservé ont donc trouvé preneurs, soit environ 3500 billets. En admission générale, environ 400 billets ont été vendus pour chacun des deux sites, tandis que l’ensemble des billets dans les loges corporatives et la section privilège ont été vendus. M. Fugère qu’il n’y a pas eu de demandes de remboursement jusqu’à présent.

Les personnes ayant acheté des billets en admission générale sont, quant à elles, invitées à apporter leur propre chaise d’extérieur afin de demeurer le plus statique possible et de s’installer à deux mètres des gens provenant de l’extérieur de leur bulle résidentielle.

Une preuve de vaccination ou un dépistage rapide réalisé sur place seront demandés pour entrer sur le site.

Ces mesures s’ajoutent au protocole sanitaire qui prévoyait le lavage fréquent des mains et le port du couvre-visage lorsque la distanciation n’est pas possible.

« Je pense qu’on a trouvé une façon de faire satisfaisante pour que l’événement soit sécuritaire et agréable. (…) Ces nouvelles recommandations n’étaient pas une surprise, souligne M. Fugère. On voyait que la situation sanitaire se détériorait dans la région et qu’il faudrait sans doute aller au-delà de notre protocole sanitaire. Ces recommandations ont été très bien pensées et réfléchies et sont applicables. On est confiant d’avoir une bonne adhésion malgré tout et de s’assurer que l’événement soit encore davantage sécuritaire. »

De nombreux bénévoles attitrés à la sécurité sillonneront les deux sites du Grand Prix de Trois-Rivières vendredi, samedi et dimanche pour s’assurer du respect des mesures sanitaires.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires