Grand défilé samedi: la magie des Fêtes jaillit sur Saint-Léonard-d’Aston

Grand défilé samedi: la magie des Fêtes jaillit sur Saint-Léonard-d’Aston
Quelques membres du comité organisateur de la parade: Claudia Lacharité, Marie-Claude Fiset, Marie-Josée Rivard et Mikael Boucher. (Photo : Stéphane Lévesque)

SAINT-LÉONARD-D’ASTON. Ce samedi 14 décembre à 16h, pour une deuxième année de suite, il y aura un grand défilé de Noël à Saint-Léonard-d’Aston. Une telle activité, on le devine, ne se fait pas en criant «ciseau»!

En effet, plus d’une centaine de bénévoles gravitent autour du projet, chapeauté par le comité St-Léo en famille. À sa tête, on trouve Marie-France Allard, Marilyn Béliveau, Nathalie Comeau, Marie-Claude Fiset, Claudia Lacharité, Nancy Leblanc, Marie-Kim Leclerc, Marie-Hélène René, Marie-Josée Rivard, Marie-Pier Veillette et Geneviève Matte. Une belle bande de lutines appuyée par Mikael Boucher.

«Les filles travaillent très fort. Tout part d’elles. Elles se donnent beaucoup à concevoir les chars les soirs et durant les week-ends. C’est vraiment impressionnant», indique le coordonnateur au loisir et à la culture à la Municipalité de Saint-Léonard-d’Aston qui est toujours là pour donner un coup de main au plan administratif.

Un appui qui s’amorce bien loin des premières neiges, soit au mois d’août. «À partir de ce moment-là, on a une réunion par mois. On a un budget de 4000$ de la municipalité auquel il faut ajouter beaucoup de travail de bras», précise un Mikael Boucher toujours impressionné par le soutien des bénévoles dans sa tâche d’animer la vie communautaire du village qu’il habite maintenant.

Près d’une centaine de personnes seront parties prenantes du défilé, dont des élèves de la concentration danse et des élèves musiciens de l’école secondaire la Découverte. En collaboration avec Ludolettre, il y aura collecte de jouets usagés lors de la parade. Ces jouets seront remis aux familles de la communauté via l’organisme. Et bien sûr, le vrai Père Noël sera présent!

Le défilé

La parade de cette année sera composée d’au moins 25 tableaux éclairés par des milliers d’ampoules. Chacun d’eux a été pensé et conçu avec soin. Marie-Josée Rivard témoigne de son expérience.

«Pour ma part, j’aime bien que ce soit beau, qu’il y ait un fil conducteur et une idée derrière le tout. Toutes décorations ou idées sous le thème de Noël sont très inspirantes!», confie-t-elle.

«Nous sommes plusieurs dans le comité à avoir de bonnes idées, mais quand tu embarques dans un projet comme celui-ci, tu dois aimer créer et avoir du temps. Trouver l’idée qui ne sera pas trop longue à créer, originale et peu coûteuse, c’est notre défi! On est toutes occupées par notre famille, mais quand ça nous passionne, on peut passer beaucoup d’heures sur un char allégorique. En moyenne, je dirais un huit heures pour assembler le tout!»

La conception des chars allégoriques passe par les étapes suivantes: idée de base sous le thème de Noël, dessin à la main levée ou à l’ordinateur du concept avec éléments décoratifs, achat de décorations, peinture ou autre et sollicitation auprès d’entreprises pour emprunter divers équipements ou matériaux (remorque, camion, bois, génératrice, etc.). Le mot d’ordre général: recycler le plus possible, c’est-à-dire trouver des matériaux qu’on peut transformer à moindre coût.

Quelques jours avant la parade, on procède au montage des créations sur les remorques: installation des lumières, murs, décorations, faire tests de musique, etc.

Après la parade

Une fois la parade terminée, le Père Noël attendra les enfants à l’école secondaire la Découverte. En nouveauté cette année, les talentueux musiciens de l’Orchestre à vents du Centre-du-Québec égayeront le hall de l’école d’airs du Temps des Fêtes, de 17h30 à 18h.

«Nous aurons la chance d’avoir Aryann Bélisle au chant pour interpréter All I Want For Christmas Is You. Nous allons également faire voyager l’auditeur avec une version africaine de Ukrainian Bell Carol. Pour le temps d’une pièce, la moitié de l’orchestre se transformera en chorale. Vous pourrez entendre aussi des classiques tels que C’est Noël, Le petit renne au nez rouge, C’est l’hiver, Jingle Bell Rock et Frosty», précise Hugues Thériault, directeur musical de l’ensemble, qui comptera sur la participation de 55 membres lors du concert.

Par ailleurs, en échange de denrées ou d’un don en argent, les personnes présentes pourront manger un spaghetti. On s’attend à servir un impressionnant total de 400 repas. Notons que les aliments et les sommes recueillies permettront la confection et la distribution de paniers de Noël à des familles dans le besoin.

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des