Étoiles de la semaine dans la LHSAAAQ: deux « podiums » pour le Condor

COMMUNIQUÉ DE PRESSE
Étoiles de la semaine dans la LHSAAAQ: deux « podiums » pour le Condor
Sébastien Huberdeau. (Photo : courtoisie)

À l’exception de quatre équipes qui seront en action exceptionnellement samedi prochain, la saison de 22 matchs est terminée pour les autres équipes de la LHSAAAQ.  Trois joueurs se sont particulièrement illustré lors des derniers matchs. Les voici:

Première étoile – SÉBASTIEN HUBERDEAU (Condor de Nicolet)

La première étoile de la semaine revient à l’attaquant originaire de Prévost, Sébastien Huberdeau. Celui qui est le frère de Jonathan (Panthers de la Floride) a joué un rôle clé dans le weekend victorieux du Condor de Nicolet.  Alors que son équipe accusait un retard de 2 à 1 dans un match âprement disputé vendredi soir face au Métal Pless de Plessisville, Huberdeau a pris les choses en main en marquant le but égalisateur en troisième période, forçant la tenue d’une période de prolongation. Avec un peu plus d’une minute écoulée au cadran, il a marqué son deuxième but du match pour ainsi procurer les deux précieux points à son équipe.  Il a remis ça deux jours plus tard face à Bécancour, en marquant à nouveau deux buts en plus de récolter une aide.

Deuxième étoile – PAUL BOURBEAU JR (Bisons de Granby)

Les Bisons se rendaient à Joliette samedi soir pour y disputer un match d’une grande importance face aux Sportifs.  Un « match de quatre points » pour emprunter le cliché bien connu.  Les Bisons, toujours dans une lutte à finir pour le convoité avantage de la patinoire en première ronde des séries, devaient absolument gagner, pressés par la victoire de Nicolet la veille. Le gardien montréalais Paul Bourbeau Jr, de loin celui qui a joué le plus cette saison dans la LHSAAAQ, a livré une performance qui aux yeux de plusieurs observateurs fut déterminante dans la victoire de 3-1 des Bisons.  Repoussant 35 des 36 tirs dirigés vers lui, il a permis à son équipe de demeurer dans la course.  Il est donc notre deuxième étoile de la semaine.

Troisième étoile – ÉMILIEN BOILY (Condor de Nicolet)

On retrouve un autre gardien dans notre palmarès hebdomadaire.  Un habitué de ces chroniques, Émilien Boily a lui aussi joué un rôle déterminant dans cette précieuse victoire acquise aux dépends du Métal Pless de Plessisville vendredi dernier.  Boily n’a cédé qu’à deux reprises sur les 42 tirs auxquels il a fait face, permettant à son équipe de demeurer dans le match jusqu’à la fin et de provoquer la prolongation qui fut victorieuse.  Émilien Boily est la troisième étoile de la semaine.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des