Éléna Marsolais: abattre les préjugés par une exposition agricole

Par Frédéricke Gervais
Éléna Marsolais: abattre les préjugés par une exposition agricole
La photographe Éléna Marsolais. (Photo : Frédéricke Gervais)

NICOLET. Passionnée depuis une vingtaine d’années par la photographie, la photographe agricole, Éléna Marsolais, s’est donné le défi de sensibiliser la population à la désinformation liée à l’agriculture en présentant son exposition Purs Champs tout l’été à l’hôtel de ville de Nicolet. 

Le projet d’une exposition de photos agricoles a été conçu pour déceler le vrai du faux. «Je me suis rendu compte qu’en général, la société ne connaît pas vraiment l’agriculture. Elle en est même désinformée. On voit souvent des vidéos virales qui démontrent des fausses représentations des éleveurs. C’est souvent faux, mais les gens restent accrochés à cette idée. On prend par exemple le poulet. Ça fait près de 40 ans qu’il n’est plus élevé aux hormones de croissance, mais les gens vont continuer de croire que oui», explique Éléna Marsolais.

Pour bien informer la population, Éléna a décidé d’ajouter une touche plus éducative à ses photos. Chaque photographie est accompagnée d’un court texte informatif. On y retrouve des photos animales, végétales et un volet plus technologique.

«Je veux faire découvrir mon projet parce que c’est d’actualité. J’ai différentes idées reliées à l’exposition, par exemple la présenter dans des écoles primaires, en faire des conférences, des ateliers éducatifs. C’est vraiment pour expliquer la vérité sur l’agriculture d’aujourd’hui, mais d’hier aussi».

Suite à un été de rodage à la salle Joseph-Ovide-Rousseau de l’hôtel de ville de Nicolet, la photographe se penche maintenant sur le peaufinage de son exposition afin d’y ajouter davantage de photos et de textes explicatifs et ensuite la présenter partout au Québec.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des