École Marie-Sophie : le hockey sur table, c’est du sérieux!

Photo de Marie-Ève Veillette
Par Marie-Ève Veillette
École Marie-Sophie : le hockey sur table, c’est du sérieux!
Le hockey sur table est populaire à l'école Marie-Sophie. (Photo : école Marie-Sophie)

Par Jasmin Paris, Stacy Guay, Melaël Habel et Mégane Turmel

ÉCOLE MARIE-SOPHIE. À l’école Marie-Sophie, nous pratiquons une activité très spéciale, le hockey sur table, et nous allons vous la présenter.

Cette activité du midi s’adresse aux élèves de 2e à 6e année. Généralement, quand un élève commence à jouer, il est dans le club-école. Il y a 16 joueurs dans le club-école. Lorsqu’un élève est le meilleur de cette catégorie et qu’une place se libère, il évolue vers la ligue. 31 joueurs font partie de la ligue.

Certains élèves ont le rôle d’arbitres. Ils utilisent un chronomètre et doivent arrêter le temps à chaque but. Chaque match dure cinq minutes. Après la partie, l’arbitre doit compléter la feuille de match. Les points sont ensuite compilés, car chaque joueur a ses statistiques personnelles.

Les élèves ont un horaire de matchs à respecter, qui est de 3 ou 4 fois par semaine. L’activité a lieu de 11h35 à 12h du lundi au jeudi. Si un élève ne respecte pas les règles, il pourrait être retiré du club ou de la ligue.

Cinq adultes sont responsables du hockey sur table. Ils s’occupent du bon déroulement de l’activité. Premièrement, il y a Mme Caroline, une enseignante dynamique de 5e-6e année. Il y a également M. David, un professeur de 4e année, M. Marc, un orthopédagogue qui s’occupe aussi du classement des joueurs, Mme Marie-Hélène, enseignante de 2e année et Mr John, un bon professeur d’anglais.

À la fin de la saison, les joueurs participent aux séries éliminatoires. Le meilleur joueur de la ligue remporte le trophée le plus convoité : la Coupe Mercier. On lui a donné ce nom en l’honneur du premier joueur à l’avoir remportée et ce, quatre années consécutives: Louis-Philippe Mercier.

Jasmin Paris, Stacy Guay, Melaël Habel et Mégane Turmel, auteurs de l’article.
Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des