École des Arbrisseaux / École de la Croisée: un virage plein air!

Photo de Rédaction - Le Courrier Sud
Par Rédaction - Le Courrier Sud
École des Arbrisseaux / École de la Croisée: un virage plein air!
Sortie plein air pour les deux classes du préscolaire de l’École des Arbrisseaux. (Photo : Commission scolaire de la Riveraine)

Par Roxane Sirois (enseignante à la maternelle 5 ans, École des Arbrisseaux)

ÉCOLE DES ARBRISSEAUX / ÉCOLE DE LA CROISÉE. À Ste-Eulalie et à Aston-Jonction, la nature nous offre un grand territoire pour sortir dehors et pour explorer la nature environnante! La campagne qui entoure nos écoles nous a inspiré l’idée de développer un volet plein air dans nos deux écoles. Au fil du temps, chaque classe prendra peu à peu un virage plein air.

Le projet a débuté l’an dernier dans le cadre du programme «À l’école, on bouge au cube!». Cette année, les classes de maternelle 4 ans et de maternelle 5 ans ont réfléchi à un arrimage cohérent et stimulant afin de sortir la classe et la pédagogie à l’extérieur! Chaque matin, des activités physiques sont organisées à l’extérieur pour faire bouger les élèves. De plus, des activités extérieures sont organisées par l’enseignant d’éducation physique et par le service de garde.

En décembre, les classes du préscolaire ont fait plusieurs sorties dans la cour d’école, mais aussi dans le village de Ste-Eulalie. Le sentier pédestre «Robin des bois» créé par la municipalité est devenu notre terrain de découverte! Nous allons marcher, courir, explorer la nature et y vivre des activités. Nous prenons le temps d’observer ce qui nous entoure, d’écouter les bruits ambiants, de se poser des questions et d’explorer ce qui se cache dans notre environnement. Nous avons remarqué que nos élèves développent ainsi leur forme physique, leur endurance, leur curiosité et leur émerveillement!

L’objectif de ce volet plein air en construction est également de retourner à l’essentiel, soit de suivre le développement global de l’enfant. Ce dernier a besoin de bouger, de s’activer à l’extérieur et de mettre en œuvre ses capacités physiques et intellectuelles pour résoudre des problèmes et pour trouver des solutions. Le fait de sortir dehors nous permet de voir les élèves dans un autre contexte et de travailler des notions et des compétences sous un angle différent.

Jusqu’à présent, nos sorties ont été concluantes et très stimulantes! Les élèves sont enchantés lorsqu’une activité extérieure est annoncée. Nous observons des bénéfices très intéressants au cœur de nos classes. Au fil des saisons, le volet plein air de nos deux écoles prendra une couleur unique!

 

Roxane Sirois (enseignante à la maternelle 5 ans, École des Arbrisseaux)
Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des