Du sang neuf au Festival du cochon

Photo de Stéphane Lévesque | Initiative de journalisme local
Par Stéphane Lévesque | Initiative de journalisme local
Du sang neuf au Festival du cochon
Julie Boisclair, présidente du conseil d'administration du Festival du cochon (Photo : courtoisie)

SAINTE-PERPÉTUE. Le Festival du cochon de Saint-Perpétue a un nouveau conseil d’administration. Avec à sa tête Julie Boisclair, le groupe de bénévoles attachés à cet événement festif créé en 1978 est à l’enseigne du renouveau et caresse l’espoir de pouvoir tenir une édition en 2021.

«En raison de la pandémie qui ne nous a pas permis de tenir d’édition l’an passé, le Festival a dû se restructurer. Je voulais vraiment qu’il continue de prospérer. Je tiens à mon festival et à mon village. C’est pour cela que j’ai décidé de m’impliquer plus activement en devenant présidente», explique Julie Boisclair, une jeune femme de 28 ans qui a, d’une certaine façon, repris le flambeau de ses parents.

«Mon père, Jean-Luc Boisclair, et ma mère, Pauline Goudreau, sont impliqués depuis longtemps comme bénévoles au Festival du cochon. C’est une tradition familiale. Mon frère Marc-André est aussi impliqué. Il est maintenant vice-président du conseil d’administration», ajoute celle qui profite de l’occasion pour saluer les nouveaux administrateurs, ceux qui restent et ceux qui ont quitté après d’innombrables heures de bénévolat.

«Notre c.a., en plus de moi et mon frère, est maintenant composé d’Alexandre Beauchemin, de Linda Beauregard, de Laurent Proulx, de Steve Sauty, de Marie-Pier Bourassa et de Guy Dupuis», précise Julie Boisclair qui, comme ses collègues, est dans l’expectative des directives de la Santé publique.

«Ça n’a pas été facile d’annuler l’édition de 2020. Nous suivons attentivement l’évolution de la situation sanitaire. Si on a le « go », au plan logistique, on croit qu’il est encore réaliste de tenir un événement cette année. Évidemment, il n’aura pas l’ampleur habituelle. Le Festival sera plus petit au début août ou se tiendra en septembre», expose la présidente de l’organisme à but non lucratif.

Elle conclut en soulignant que le conseil d’administration travaillera fort «pour garder l’esprit du Festival bien vivant et tourné vers l’avenir».

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires