Du financement pour contrer les espèces envahissantes dans la MRC de Bécancour

Photo de Rédaction - Le Courrier Sud
Par Rédaction - Le Courrier Sud
Du financement pour contrer les espèces envahissantes dans la MRC de Bécancour
Tige de roseau commun. (Photo : courtoisie)

BÉCANCOUR. Le Comité ZIP Les Deux Rives pourra réaliser un Plan de lutte aux plantes exotiques envahissantes pour les milieux humides riverains du Saint-Laurent de la MRC de Bécancour. L’organisme a obtenu un montant de la Fondation de la faune du Québec, du Programme Interactions communautaires et le Fond d’action Saint-Laurent pour sa conception.

«Ce plan va s’intéresser particulièrement à la renouée du Japon et au roseau commun, deux plantes redoutables qui colonisent de plus en plus de milieux humides dans la région», fait savoir le Comité ZIP dans un communiqué acheminé aux médias.

Une colonie de renouée du Japon.

Le projet vise à détecter et caractériser les colonies de ces plantes exotiques envahissantes qui pourraient compromettre l’intégrité de dix milieux humides prioritaires en bordure du Saint-Laurent dans la MRC de Bécancour. Pour chacun de ces milieux humides aux prises avec ces plantes, un plan d’action concret sera rédigé afin de proposer des avenues de contrôle et/ou de prévenir leur envahissement.

Un volet communication est aussi intégré au projet afin de sensibiliser le milieu municipal et les propriétaires concernés aux problèmes reliés à l’envahissement de ces plantes sur le milieu et leur présenter les avenues possibles pour remédier à cette problématique.

En plus des partenaires mentionnés plus haut, le Comité pourra aussi compter sur le soutien de la MRC de Bécancour et du Comité ZIP des Seigneuries pour la réalisation de ce projet.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des