Deuxième journée de vaccination en CHSLD

Photo de Rédaction - Le Courrier Sud
Par Rédaction - Le Courrier Sud
Deuxième journée de vaccination en CHSLD
Normand Poisson a été le premier résident du Centre d’hébergement Romain-Becquet à recevoir le vaccin de Moderna contre la COVID-19. (Photo : courtoisie)

RÉGIONAL. La vaccination avec Moderna dans les CHSLD de la région s’est poursuivie aujourd’hui (dimanche 10 janvier). Elle s’est déroulée dans quatre centres d’hébergement. Ils étaient situés à Maskinongé, Saint-Tite et La Tuque, en Mauricie, et à Saint-Pierre-les-Becquets, au Centre-du-Québec.

À cet endroit, le premier résident vacciné a été Normand Poisson, 83 ans. «Je suis très heureux de me faire vacciner pour que nous en finissions avec ce virus», s’est-il exclamé après avoir reçu le vaccin de l’infirmière Suzanne Doucet.

Dans la journée de samedi (9 janvier), 333 personnes ont été vaccinées. Au moment de diffuser cet article, le nombre de personnes vaccinées ce dimanche n’était pas encore révélé. Le CIUSSS MCQ confirmait toutefois être en mesure de vacciner 700 personnes tel que prévu d’ici lundi. Il  indiquait aussi pouvoir reprendre l’opération vers la fin de la semaine, alors que d’autres doses lui seront acheminées. Il souhaite vacciner et protéger le plus rapidement l’ensemble des résidents des 27 CHSLD de son territoire.

Rappelons que samedi, 9 janvier, la vaccination s’est déroulée dans cinq CHSLD, à savoir le Centre Christ-Roi (Nicolet) Centre d’hébergement Marguerite-D’Youville (Drummondville), le Centre d’hébergement du Chêne (Victoriaville) , le Centre d’hébergement et CLSC Notre-Dame-du-Bon-Conseil (Notre-Dame-du-Bon-Conseil)  et le Centre multiservices de santé et de services sociaux Laflèche (Shawinigan) .

Le choix des CHSLD ciblés lors de cette première opération a été fait en fonction d’une combinaison de plusieurs critères, dont leur situation géographique, l’historique de la transmission du virus de la COVID-19 dans le milieu, le nombre de résidents, la configuration des milieux et la précarité de la main-d’œuvre.

Il est important aussi de rappeler que le début de la vaccination ne signifie aucunement la fin des mesures sanitaires. Les mesures sanitaires doivent continuer d’être bien appliquées. Il faut continuer de se protéger et de protéger nos proches.

 

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires