Des zones de fraîcheur dans les CHSLD

Stéphane Lévesque, initiative de journalisme local, icimédias
Des zones de fraîcheur dans les CHSLD

RÉGION. Il fait chaud en Mauricie et au Centre-du-Québec avec un premier épisode de canicule qui s’amène. La clientèle déjà bien éprouvée des CHSLD n’échappe évidemment pas à cette canicule hâtive. Dans le contexte de la pandémie, sera-t-il possible d’avoir accès à de l’air climatisé ou un ventilateur dans les établissements du CIUSSS de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec? Oui, mais en respectant certaines conditions, précise le porte-parole Guillaume Cliche.

«Il faut savoir qu’actuellement, on a des zones de refuge fraîcheur dans l’ensemble de nos CHSLD. C’est possible d’y amener les résidents pour combattre les effets de la chaleur. C’est certain qu’avec la distanciation physique, il va falloir s’adapter en ce qui a trait au nombre de personnes que l’on peut y amener simultanément», souligne M. Cliche.

Par ailleurs, différentes sections seront aménagées afin que des personnes ayant contracté la COVID-19 ne côtoient pas les autres résidents.

Le CIUSSS de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec est également en train de faire des démarches auprès de fournisseurs de systèmes de climatisation mobiles qui pourraient être utilisés, ultérieurement, à des bâtiments qui ne disposent pas de la capacité électrique nécessaire à une climatisation à plus grande échelle.

Bien qu’ils puissent représenter des facteurs de propagation du virus, les ventilateurs seront autorisés dans les chambres en respectant des conditions très strictes, compte tenu de la chaleur accablante prévue jusqu’à mercredi.

«Le flux d’air ne doit pas être orienté vers la porte de sortie d’une unité afin d’éviter la dispersion de gouttelettes ni vers le visage de l’usager», indique le porte-parole du CIUSSS régional.

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des