Des vélos en libre-service dès 2022 dans Nicolet-Yamaska

Photo de Marie-Ève Veillette
Par Marie-Ève Veillette
Des vélos en libre-service dès 2022 dans Nicolet-Yamaska

NICOLET-YAMASKA. Des vélos en libre-service devraient s’ajouter à l’offre touristique et de mobilité durable de la MRC de Nicolet-Yamaska dès l’année prochaine.

«On est à réfléchir à la formule et à toute la logistique», fait savoir le directeur général, Michel Côté. Le réseau à venir pourrait comprendre des vélos électriques et des vélos réguliers.

Des demandes de subvention ont été acheminées, notamment au tout nouveau Programme d’aide financière au développement de l’offre de vélos en libre-service du ministère des Transports, annoncé en février dernier par le ministre François Bonnardel. Si la demande est acceptée, l’aide financière accordée en vertu de ce programme couvrirait la moitié des dépenses admissibles liées au déploiement initial du service et à l’acquisition de vélos (électriques ou réguliers) et de stations d’ancrage.

Complémentaires aux différents modes de transport collectif, les vélos en libre-service permettront de proposer davantage de choix de transports durables à la population et de réduire l’utilisation de l’auto solo.

La MRC jongle avec l’idée de lier ce nouveau service au réseau de bornes de recharge électrique qui devrait voir le jour, dès ce printemps, sur l’ensemble de son territoire. «On voudrait créer dans chacune des municipalités des points intermodaux où il y aurait une borne et des stations-vélos», partage M. Côté. «Ça pourrait demander certains ajustements aux bornes, alors on veut bien planifier le tout pour être sûr qu’une fois le service déployé, tout soit conforme à nos attentes.»

Le mode de fonctionnement reste aussi à déterminer. Les utilisateurs pourront-ils passer d’une borne à l’autre ou devront-ils ramener le vélo à sa borne initiale? «C’est ce qui reste à établir. On veut que ce soit le plus facilitant possible tant pour l’utilisateur que pour nous. On ne veut pas avoir à courir après les vélos et que ça devienne une logistique trop lourde.»

La MRC peaufinera son projet au cours des prochains mois en collaboration avec Roulons vert, l’organisme qui l’accompagne dans son chantier de mobilité durable. Elle vise une mise en service des vélos en avril ou mai 2022.

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires