Des repas gratuits en attendant l’aide gouvernementale

Photo de Marie-Ève Veillette
Par Marie-Ève Veillette
Des repas gratuits en attendant l’aide gouvernementale
Le commerce de Claude Francoeur (photo) et d'Audrey Rainville est situé sur le boulevard des Acadiens. (Photo : Sébastien Lacroix)

BÉCANCOUR. Une entreprise de Bécancour offre des plats cuisinés gratuits aux Bécancourois et aux gens des environs qui sont en quarantaine et sans moyens financiers, en attendant que l’aide gouvernementale se matérialise.

Mardi dernier seulement, soit le lendemain de son appel lancé sur Facebook, Les Délices d’Audrey Rainville et magasin général a préparé et livré 93 portions de repas à des gens de la région, de Nicolet à Gentilly, jusqu’à Saint-Valère. Mercredi, 163 personnes ont reçu entre quatre et six plats. «On est dans une situation exceptionnelle. Étant donné qu’on doit fermer la salle à dîner et éviter les repas de groupe, on avait des inventaires [à écouler] et on a décidé de les offrir gratuitement aux personnes qui sont vraiment mal prises», indique Claude Francoeur, copropriétaire du commerce avec sa conjointe Audrey Rainville.

Le couple est sensible au fait que plusieurs personnes subiront d’importantes pressions financières en raison de la COVID-19 et des mesures à prendre pour freiner la propagation du virus. «Il y a beaucoup de monde qui va avoir droit à du chômage, mais ça prend quand même une semaine ou deux avant que l’argent entre. C’est cette attente-là qui fait mal, surtout quand on sait que 30% de la population vit avec moins d’une semaine de réserves.»

Pour Claude Francoeur, c’est une façon de plus de donner au suivant, alors que son commerce distribue, à tous les trois mois depuis son ouverture, en 2018, des produits congelés aux personnes dans le besoin. «Ç’a toujours été comme ça, et ça va toujours l’être», martèle-t-il, désireux de rassasier le plus grand nombre de gens possible. «Je suis autiste asperger. La vie n’a pas toujours été facile pour moi, alors donner au suivant, c’est plus qu’une priorité. Quand j’étais dans la misère, ce sont des petits détails comme ça qui m’ont sauvé la vie, alors je veux faire la même chose pour les autres.»

Pour tous

L’initiative d’Audrey Rainville et Claude Francoeur rejoint autant des personnes âgées que des jeunes familles. «On accepte tout le monde de Bécancour et des environs», précise Claude Francoeur, attristé de voir que des gens chez qui il est allé livrer des repas n’avaient tout simplement rien à manger. «Certain n’osent pas demander de l’aide. Heureusement, on a réussi à en cibler.»

Cela motive le couple à être devant ses fourneaux de 6h à 13h chaque jour. Il part ensuite livrer sa production jusqu’à ce que tous les plats soient distribués. Ce rythme sera maintenu 7 jours sur 7…

Partenaires

Le couple de Bécancour a sollicité d’autres commerçants de la région afin de l’aider à poursuivre sa distribution de repas, sachant pertinemment que la demande deviendrait de plus en plus forte. La Fromagerie l’Ancêtre, Viande Rheintal, Bagel Saint-Grégoire, Coup de pouce PME, de même que plusieurs donateurs anonymes ont répondu à l’appel, permettant à un maximum de gens de bénéficier de repas gratuits livrés à domicile.

«On souhaite aussi trouver du monde qui pourrait nous aider à cuisiner et à livrer, nous précisait en outre M. Francoeur en entrevue, mardi soir dernier. On veut essayer d’être contagieux… de la bonne façon!»

Son souhait s’est depuis réalisé. «On est Acadiens, à Bécancour, et ça parait: la solidarité des Acadiens, c’est ce qu’il y a de plus beau sur la Terre! Il faut y croire.»

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des