Des poules en ville… mais pas n’importe où

Photo de Marie-Ève Veillette
Par Marie-Ève Veillette
Des poules en ville… mais pas n’importe où
Au-dessus du poulailler dans la cour arrière

NICOLET. La Ville de Nicolet tenait une consultation publique sur la garde de poules le 1er avril dernier. Personne ne s’y est présenté.

«Une quinzaine de citoyens, peut-être un peu plus, ont déjà des poules et c’est interdit. Un projet de règlement vient régulariser la situation et préciser dans quelles zones on peut avoir des poules. Un maximum de trois poules», indique la mairesse Geneviève Dubois.

«On le fait en projet-pilote, poursuit-elle. Si jamais ça ne se passait pas bien, que les gens ne respectaient pas les règlements d’urbanisme pour la construction du poulailler et l’endroit où l’implanter sur le terrain, tout comme le nombre de poules autorisées, ça ne reviendra pas l’année prochaine.»

La description exacte et l’illustration des zones visées peuvent être consultées au Service de l’aménagement du territoire et de l’urbanisme durable, situé à l’hôtel de ville au 180, rue de Monseigneur-Panet, du lundi au jeudi de 8h30 à 16h30 et le vendredi de 8h30 à 12h.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des