Des Nicolétaines au cœur du spectacle de la Fête nationale

Stéphane Lévesque, initiative de journalisme local, icimédias
Des Nicolétaines au cœur du spectacle de la Fête nationale
«C’est le premier grand spectacle depuis le début du déconfinement de la culture. On est vraiment reconnaissant que ce soit nous qui disons haut et fort : «L’art revit, le Québec revit!» - Laurie Villiard (Photo : courtoisie)

CULTURE. Quand vous visionnerez le grand spectacle de la Fête nationale tourné à Trois-Rivières, il y aura du Nicolet là-dedans! En effet, les centaines de milliers de téléspectateurs de ce rassemblement artistique annuel qui prend un sens particulier cette année pourront y voir performer Isadora Bolduc et Lory Villiard.

«Je danse avec la troupe District 5. On a été choisi pour le spectacle de cette année. C’est mon plus gros événement à vie. C’est vraiment une belle opportunité d’avoir ce contrat-là, surtout dans le contexte de la COVID-19», souligne Isadora Bolduc qui, comme tous les artisans du monde du spectacle, a écopé professionnellement tant dans la pratique de la danse que dans son enseignement. Car Isadora est également propriétaire de l’école Ovation Danse de Nicolet. Heureusement pour elle et ses élèves, les activités reprennent cette semaine.

De son côté, Lory Villiard n’en est pas à son premier grand évènement. Elle était du spectacle du Cirque du soleil de l’an passé consacré aux Cowboys Fringants. Revivre l’expérience de fouler les planches de l’amphithéâtre de Trois-Rivières l’enchante toujours.

«La Fête nationale c’est quand même une grande visibilité et c’est très spécial de performer dans un contexte de distanciation sociale. C’est une expérience que l’on ne revivra jamais de notre vie. En danse, habituellement, on se déplace. Là, on a pris nos distances à deux mètres pour les chorégraphies», explique-t-elle.

Pour revenir à Isadora Bolduc, la jeune femme a vécu une expérience qu’elle qualifie de touchante. «En y étant partie prenante, cela me permet de constater l’ampleur du travail qu’un événement de ce type implique. Cette année, la Saint-Jean, c’est également spécial. On a donné une performance sans public. C’est une ambiance particulière. Ce n’est pas comme la normale, mais on fait avec et on va toucher les gens», croit-elle.

Capté le 22 juin, le grand spectacle de la fête nationale du Québec, Tout le Québec à l’unisson, sera diffusé à TVA, Radio-Canada, V et Télé-Québec le 23 juin, à 20 h.

 

 

 

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des