Débutante et déjà vedette de chasse

Photo de Marie-Ève Veillette
Par Marie-Ève Veillette
Débutante et déjà vedette de chasse
La chasseuse Stéfanie B. Martel. (Photo : courtoisie)

BÉCANCOUR. L’achat d’une terre à bois à Précieux-Sang, il y a deux ans et demi, a radicalement changé la vie de Stéfanie B.-Martel. Cette terre a fait naître chez elle une toute nouvelle passion: la chasse.

«J’en suis 150% passionnée!», affirme-t-elle. Et même si elle est débutante en la matière, elle n’a déjà rien à envier à certains experts. Lors de l’avant-dernière journée de la fermeture de la chasse au cerf, l’automne dernier, elle a récolté une bête exceptionnelle: un gros «buck» de 8 pointes, âgé de 4 ans et demi et pesant 218 livres vide! Elle l’a atteint d’un tir en plein cœur à 156 pieds de distance. «C’est quelque chose d’assez rare pour une première chasse», admet-elle, fierté dans la voix.

Sa chasse l’a littéralement propulsée dans les réseaux sociaux. Si bien qu’on lui a offert toutes sortes de vitrines, dont l’une particulièrement attrayante: joindre l’équipe de Team Rack Hunter, une équipe de chasse qui s’est donné comme mission de s’amuser, divertir et partager des connaissances, trucs, conseils et images de chasse hors du commun à d’autres passionnés sur le web.

Elle fait partie de l’équipe depuis janvier. «Mon rôle est de montrer l’évolution d’une chasseuse débutante: les premières expériences, les échecs, les réussites… C’est aussi de prouver qu’une femme a sa place dans ce milieu majoritairement masculin. Qu’on a les mêmes capacités qu’un homme.»

Étant par ailleurs photographe professionnelle et mordue de vidéos, elle contribue aussi activement au volet promotionnel de la Team Rack Hunter. Elle publie des photos de grande qualité et est la vedette de plusieurs vidéos promotionnelles. «J’aide l’équipe à avoir une belle visibilité», se réjouit-elle.

La plupart des membres de la Team Rack Hunter sont originaires du Centre-du-Québec. Trois demeurent à Victoriaville, un à Plessisville et une à Saint-Grégoire, en plus de Stéfanie, qui réside à Précieux-Sang. Les autres membres sont de Québec et du Nouveau-Brunswick. L’organisation existe depuis 2017.

Dans ses sorties, Stéfanie est généralement accompagnée de son conjoint, Loïc Tremblay, lui aussi nouvellement chasseur. «Il ne fait pas partie de la Team Rack Hunter. Moi, j’avais envie d’avoir une certaine visibilité et de m’amuser [dans ce nouveau hobby].»

Certaines chasses ont également lieu avec des membres de la Team Rack Hunter, notamment pour tester des produits fournis par certaines compagnies et récolter des images de chasse (photos et vidéos) avec ces produits. «C’est ce qui nous permet de financer nos activités. On a de beaux partenariats», souligne la chasseuse, qui est maman de trois petites filles de 8 ½ ans (Élie), 5 ½ ans (Rosie) et 3 ans (Abie).

«C’est mon petit trio de mousquetaires!, sourit Stéfanie. Les filles participent à leur façon. D’ailleurs, on les éduque depuis le tout début. Elles sont très conscientes de ce qu’est une arme, et que ce n’est pas pour les enfants. Ça doit rester rangé. Elles ont aussi droit à un cours de biologie lors de l’éviscération!»

L’année 2021 sera bien remplie pour celle qui occupe également un emploi comme technicienne en santé animale dans une clinique vétérinaire de Trois-Rivières. «Je vais chasser autre chose que le chevreuil: le dindon, l’ours, l’oie et le canard. Par contre, je ne sais pas encore si j’irai aussi à la chasse à l’orignal», indique celle qui prévoit aller chasser à toutes les semaines, dans le respect, évidemment, des diverses périodes de chasse.

«C’est une belle aventure qui débute pour moi. J’espère que les gens seront nombreux à suivre la Team Rack Hunter en 2021, parce qu’on fournira du bon contenu, notamment des vidéos de qualité professionnelle».

Stéfanie invite les passionnés de chasse à s’abonner à la page Facebook de la Team Rack Hunter et à devenir membre du groupe VIP. On peut aussi suivre l’équipe sur Instagram.

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires