De l’aide pour ramener des commerces au centre-ville de Nicolet

De l’aide pour ramener des commerces au centre-ville de Nicolet

Le bâtiment du Centre financier aux entreprises est à vendre.

COMMERCE. De façon à remplir les nombreux locaux laissés vacants au centre-ville, l’administration municipale de Nicolet a également annoncé un nouveau programme d’aide financière pour favoriser l’acquisition de commerces au centre-ville. Une aide qui était réclamée par le regroupement des commerçants du secteur.

Les ajouts sont une subvention équivalente à 60% du montant des taxes lors de l’achat d’un immeuble déjà construit à des fins commerciales dans le centre-ville pour 5 ans; subvention sur le coût d’acquisition d’un terrain vacant à côté ou à proximité d’une entreprise existante jusqu’à un dollar le pied carré pour un maximum de 125 000$; et une subvention équivalente au droit de mutation lors de l’acquisition d’un immeuble commercial.

L’objectif est de favoriser l’occupation des locaux commerciaux qui a atteint un creux de vague au cours des dernières années avec les nombreux départs, notamment vers le boulevard Louis-Fréchette.

«Ce n’est jamais ça qui va faire en sorte que les gens vont faire le move, mais ça peut aider et donner le petit coup de pouce qui est manquant à certains entrepreneurs», assure la mairesse.

«Ça répond aux demandes des commerçants, continue-t-elle. On l’a vérifié avec notre comité consultatif en développement économique et le regroupement des gens d’affaires du centre-ville. C’était unanime que c’était un programme intéressant et avantageux.»

En plus de ceux sur la rue Notre-Dame et à la Place 21-Mars, il y l’ancien bâtiment du Centre financier aux entreprises (CFE) de Desjardins vient tout juste d’être vidé pour déménager dans la tour Télébec.

Le bâtiment situé juste à côté du terrain Cloutier a été mis en vente au coût de 550 000$. L’immeuble commercial de deux étages en plus d’un sous-sol a déjà abrité une banque, une librairie et des bureaux professionnels. En plus de ce genre de vocation, on dit qu’il est aussi idéal pour une garderie ou une clinique médicale, par exemple.

Il s’agit d’un autre dossier que la Ville de Nicolet regarde de près, en collaboration avec Desjardins. «On a déjà des projets pour la caisse. On a plein d’idées. La Caisse est un partenaire. Il y a des gens qui sont intéressés. On en a accompagné pour des visites. Desjardins font aussi leurs affaires de leur côté. Je pense qu’au final, on va se ramasser avec un projet qui va plaire à tout le monde», assure la mairesse de Nicolet.

Poster un Commentaire

avatar