De la sensibilisation originale à Nicolet

De la sensibilisation originale à Nicolet
Des élèves de l'école Curé-Brassard, en compagnie d'Annie Thibodeau, sergente et coordonnatrice locale en police communautaire à la Sûreté du Québec. (Photo : courtoisie)

NICOLET. La Sûreté du Québec organisait une activité de prévention et de sensibilisation pour le moins inusitée, le 12 septembre dernier, sur la rue Pierre-Laviolette, à proximité de l’école Curé-Brassard et du Musée des religions du monde à Nicolet.

Réalisée en collaboration avec la Ville de Nicolet, l’école Curé-Brassard et la Sûreté du Québec, cette activité a permis à de jeunes élèves d’enfiler une bulle gonflable géante arborant une affiche avec le message «Attention aux piétons!». Au moment où les véhicules s’arrêtaient, à la demande des policiers, les écoliers s’engageaient pour traverser la rue. Les agents profitaient de l’occasion pour distribuer des dépliants aux automobilistes afin de les sensibiliser au respect des règles de circulation, à la courtoisie et au partage de la route.

«Nous avons eu des requêtes concernant cette rue-là qui est assez passante. C’est une rue qui se rend au parc industriel. La traverse piétonnière est trop loin. Les gens se stationnent dans l’espace où il y a des lignes hachurées et où c’est interdit de s’immobiliser, ce qui vient compromettre la sécurité des piétons lorsqu’ils veulent traverser», explique d’abord la sergente Annie Thibodeau, coordonnatrice locale en police communautaire à la Sûreté du Québec.

«Les élèves traversent à un endroit où il n’y a pas de traverse en tant que tel. Il y a aussi une ligne simple continue au centre de la chaussée, ce qui ne permet pas aux automobilistes de faire demi-tour pour faciliter le débarquement des élèves du bon côté de la route. Cette initiative visait essentiellement à rappeler aux automobilistes d’être courtois et de respecter la priorité aux piétons (Art. 410 CSR)», explique Mme Thibodeau.

Comme la rue Pierre-Laviolette est relativement large, les partenaires du milieu pourraient éventuellement se pencher sur une reconfiguration de l’artère afin de sécuriser davantage le secteur.

L’activité de sensibilisation avec la bulle gonflable pourrait être répétée ailleurs dans la région, selon les besoins.

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des