«Tous pour un chalet»: un duo centricois passe en finale 

RÉGIONAL. Il ne faudra pas manquer l’émission  » Tous pour un chalet « , le 16 novembre. Il s’agira de la dernière émission de la série et on pourra y voir l’équipe des roses de Victoriaville, Audrey et Dédé, qui ont accédé à la finale.

C’est au cours de cette émission qu’on saura si elles remportent ce chalet que les équipes ont rénové au cours de l’été dernier, d’une valeur d’un demi-million $ et situé à Wentworth

D’ailleurs, les deux bricoleuses ont organisé un visionnement pour le 16 novembre. Elles seront en effet au Complexe Évasion afin de regarder, avec ceux qui le souhaitent, cette dernière émission à 21 h. Puis au lendemain de la diffusion, nos collègues de La Nouvelle Union rencontrera l’équipe des roses afin de faire le bilan de cette expérience, peu importe si elles ont gagné ou non le chalet.

Rappelons que la téléréalité «Tous pour un chalet» présentée sur les ondes de Noovo met en compétition des équipes de bricoleurs et bricoleuses qui rénovent un chalet afin de le remporter. Parmi elles, on retrouve l’équipe formée d’Audrey Girouard et d’Audrey Perron (Dédé pour l’émission), toutes deux de la région.

La première est gestionnaire en immobilier, donc habituée de retaper des logements, et l’autre est technicienne en pose d’ongles. Elles sont amies depuis cinq ans et ont voulu se lancer dans cette expérience remplie d’émotions, ensemble.

Dédé est mère monoparentale de trois enfants, originaire de Plessisville et habitant maintenant Victoriaville. Audrey admire le courage de son amie et a annoncé qu’elle voulait gagner le chalet afin qu’elle puisse bien en profiter avec ses enfants.  » Ça fait longtemps que je veux faire quelque chose pour elle.  »

Les deux femmes sont habiles avec le marteau et ont eu l’occasion de travailler ensemble, à rénover les logements d’Audrey, au cours de la deuxième vague de la COVID-19, alors que les clientes étaient moins présentes pour les ongles.  » J’avais déjà fait des rénos et j’adore ça.. Quand Audrey a commencé à retaper les logements en octobre, je lui ai offert de l’aider « , indique Dédé.

Elles ont ainsi découvert qu’elles travaillaient bien ensemble. Arracher le plancher,  » chimer « , mettre au niveau, etc… Elles ne reculent devant rien pour remettre à neuf des lieux un peu défraîchis.

Dans le temps des fêtes, voyant la publicité pour l’émission qui recherchait des équipes, Dédé a suggéré à Audrey qu’elles y participent. Elles se sont donc lancées dans l’aventure et après quelques rencontres, virtuelles et en personne (dont un test manuel), elles ont appris avec joie qu’elles seraient participantes, choisies parmi 600 équipes.

Avant d’entrer dans le bois pour le tournage, les deux Audrey se sont entraînées afin d’être en parfaite forme pour la téléréalité.

C’est au cours du mois de juin, pendant 21 jours, qu’elles ont participé à l’émission, dont on ne peut divulguer la fin, bien entendu. Une expérience qu’elles qualifient d’intense moralement et physiquement.