Nouvelle murale en cours de confection à Nicolet

NICOLET. L’édifice abritant les bureaux de la MRC de Nicolet-Yamaska, à Nicolet, subit une véritable métamorphose depuis quelques semaines. L’artiste muraliste Maxim Charland est à compléter une œuvre s’étalant sur deux côtés de l’immeuble.

«Je devrais terminer au début de la semaine prochaine», rapporte l’artiste, qui aura octroyé entre 80 et 100 heures au projet, de la réalisation de la maquette jusqu’à la finalisation de l’œuvre.

Celle-ci prend place sur les façades donnant sur les rues Mgr-Courchesne et Hedwidge-Buisson. Elle se veut un clin d’œil au plan de transition écologique dont s’est dotée la MRC il y a quelques mois, en plus de refléter l’avenir prometteur des collectivités de la région et la collaboration qui règne entre les municipalités du territoire.

Sa réalisation devait avoir lieu au printemps, mais en raison de la pandémie de COVID-19, elle a été repoussée. Cette nouvelle murale est la 8e de Maxim Charland dans la Ville de Nicolet (7 extérieures et une intérieure). Il en a aussi réalisé dans d’autres municipalités de la MRC de Nicolet-Yamaska, soit trois à Baie-du-Febvre (murales extérieures) et une à Saint-Léonard-d’Aston (intérieure), et ailleurs au Centre-du-Québec.