Croque Santé à l’école Le Rucher

Photo de Rédaction - Le Courrier Sud
Par Rédaction - Le Courrier Sud
Croque Santé à l’école Le Rucher
À l'avant: William Vincent, Samuelle Béliveau, éducatrice spécialisée, Samuel Giroux Lussier, Ismaël Perron et Justine Vigneault, directrice adjointe du Metro Plus St-Grégoire. À l’arrière: Théo Rivet et Marie-Christine Savoie, enseignante de la classe Kangourou. (Photo : Courtoisie.)

En mai dernier, Metro Plus St-Grégoire a remis un chèque d’un montant de 1000 $ à la classe Kangourou de l’école primaire Le Rucher de Saint-Sylvère, en raison de sa participation au programme Metro Croque Santé.

Le Programme Croque Santé a pour but d’encourager les élèves à développer de saines habitudes alimentaires, et plus particulièrement à augmenter leur consommation de fruits et légumes, reconnus pour être à la base d’une alimentation saine. Metro investira 500 000 dollars, en décernant des bourses de 1 000 $ chacune, à des écoles primaires et secondaires du Québec.

Description du projet de la classe Kangourou: « Le principe de la classe Kangourou est de créer un lien d’attachement avec les élèves qui ont de grands besoins au niveau de leurs comportements sociaux et de leur estime de soi. Nous accueillons 5 élèves âgés de 8 à 12 ans. Pour ce faire, nous essayons de recréer une ambiance familiale en classe. Nous prenons donc une collation ensemble tous les matins pour travailler la socialisation. Plusieurs de nos élèves mangent peu de fruits et de légumes. Nous en profitons donc, lors de nos collations, pour leur parler de l’importance d’une bonne alimentation. De plus, nous utilisons les ateliers de cuisine pour travailler la socialisation et les mathématiques, ce qui permet de renforcer le lien d’attachement entre les élèves. »

D’autres écoles des MRC de Bécancour et de Nicolet-Yamaska ont également reçu des bourses de 1000 $ de l’entreprise Metro dans le cadre du programme Croque Santé.

En effet, deux projets de l’École La Jeunesse de Sainte-Perpétue ont reçu une bourse de 1000 $ chacune. Le premier projet servira à acheter des légumes et des semis qui permettront de confectionner de belles salades et collations à déguster par les élèves.  Le second servira à initier les jeunes aux semis en serre. La bourse servira à défrayer les coûts de la terre à jardin, du compost, de l’engrais bio, des semis, des pelles, des tuteurs et supports métalliques, de quelques bacs et de plants supplémentaires.

À l’École secondaire Les Seigneuries, le projet « On s’construit un abri et on vous présente des légumes et des fruits! » a su attirer l’attention. La bourse sera utilisée afin de mettre en place un lieu extérieur de style gazebo pour recevoir des invités et organiser des activités à l’extérieur sur le terrain de l’école. Cette structure permettra aux élèves de mettre en œuvre diverses activités pour rendre le milieu scolaire plus vivant sur les pauses et l’heure du dîner. Le fait de construire ce lieu extérieur permettra de recréer une ambiance de marché public (tout en respectant les règles sanitaires) et d’offrir des collations de fruits et de légumes aux élèves via six ateliers reliés à des fruits et des légumes différents entre mai et juin.

Finalement, le projet « Débute bien ta journée » de l’École Vincent-Lemire de Saint-François-du-Lac a également reçu une bourse. « Avec la bourse, nous aimerions faire l’achat d’aliments sains pour faire des déjeuners. Par exemple, acheter des produits céréaliers complets, diversifier les fruits et légumes utilisés, fabriquer de bons jus frais, etc. »

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires