Création de logements pour la Première Nation des Abénakis de Wôlinak

Photo de Rédaction - Le Courrier Sud
Par Rédaction - Le Courrier Sud
Création de logements pour la Première Nation des Abénakis de Wôlinak

WÔLINAK. Le 10 juin dernier, le gouvernement canadien a annoncé un investissement de 900 000 $ dans le cadre du volet des projets de l’Initiative pour la création rapide de logements (ICRL) pour la construction immédiate de six logements modulaires abordables destinés à la Première Nation des Abénakis de Wôlinak.

Administrée par la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL) dans le cadre de la Stratégie nationale sur le logement (SNL), l’ICRL fournit des contributions en capital pour la création de nouveaux logements abordables permanents.

Ces contributions couvrent les coûts associés à la construction d’ensembles de logements locatifs modulaires, à la conversion d’immeubles non résidentiels en ensembles de logements abordables et à la remise en état de bâtiments délabrés ou abandonnés pour en faire des ensembles de logements abordables. Les fonds investis dans le cadre de l’ICRL devraient soutenir des milliers d’emplois liés au secteur de la construction partout au Canada.

«Nous sommes très heureux que les membres de notre communauté puissent profiter d’un investissement aussi considérable permettant la construction de nouveaux logements abordables permanents. Les espaces de vie qui seront engendrés par l’ICRL sauront profiter aux jeunes familles qui souhaitent s’établir sur la communauté de Wôlinak», a mentionné Michel R. Bernard, chef du Conseil des Abénakis de Wôlinak.

«Les impacts économiques causés par la pandémie de la Covid-19 ont ralenti l’accessibilité à la prise de possession d’un logement sur communauté; cette initiative arrive donc à point pour nos membres»,  a poursuivi M. Bernard.

«Les investissements que nous faisons en collaboration avec les communautés des Premières Nations du Québec dans le cadre de l’Initiative pour la création rapide de logements contribueront grandement à aider les personnes qui en ont le plus besoin en fournissant rapidement six logements abordables neufs à des personnes et à des familles vulnérables. C’est l’un des moyens par lesquels la Stratégie nationale sur le logement de notre gouvernement s’attaque aux obstacles uniques auxquels font face des communautés des Premières Nations», a mentionné Ahmed Hussen, ministre de la Famille, des Enfants et du Développement social et ministre responsable de la Société canadienne d’hypothèques et de logement.

«La Stratégie nationale sur le logement vise à garantir un plus grand nombre de logements abordables pour les peuples autochtones. À un moment aussi critique, ce projet permettra aux membres de la communauté de disposer de logements sûrs, stables et abordables. L’Initiative pour la création rapide de logements nous montre que nous avons devant nous une occasion unique de fournir des logements, à un rythme rapide, et elle nous aide à nous assurer que nous répondons aux besoins des personnes vulnérables et des sans-abri au Québec», a ajouté François-Philippe Champagne, ministre de l’Innovation, des Sciences et de l’Industrie et député de Saint-Maurice-Champlain.

L’ICRL est un programme de 1 milliard de dollars visant à répondre aux besoins urgents en matière de logement des personnes vulnérables au Canada grâce à la construction rapide de logements abordables.

L’ICRL a suscité beaucoup d’intérêt de la part des groupes autochtones, de sorte que près de 40 % de tous les logements créés dans le cadre du programme sont destinés aux Autochtones.

L’ICRL utilise une approche du logement axée sur les droits de la personne. Elle aidera les personnes en situation d’itinérance, ou qui risquent de le devenir, ainsi que d’autres personnes parmi les plus vulnérables : les femmes et les enfants fuyant une situation de violence familiale, les personnes âgées, les jeunes adultes, les Autochtones, les personnes handicapées, les personnes aux prises avec des problèmes de santé mentale et de toxicomanie, les anciens combattants, les membres de la communauté LGBTQ2, les groupes racisés, les personnes noires du Canada, ainsi que les personnes réfugiées ou nouvellement immigrantes.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires