COVID-19: 18 nouveaux cas en Mauricie/Centre-du-Québec

Photo de Marie-Eve B. Alarie
Par Marie-Eve B. Alarie
COVID-19: 18 nouveaux cas en Mauricie/Centre-du-Québec

RÉGIONAL. Dans la dernière journée, le CIUSSS de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec comptabilise 10 nouveaux cas de COVID-19 au Centre-du-Québec et huit du côté de la Mauricie, pour un total de 18 nouveaux cas dans les 24 dernières heures.

Les nouveaux cas en Mauricie sont situés à Saint-Alexis-des-Monts (+1), Shawinigan (+4) et Trois-Rivières (+3). Au Centre-du-Québec, les cas sont concentrés dans la MRC d’Arthabaska et dans la MRC Drummond.

Cela porte à 47 le nombre de cas actifs sur le territoire du CIUSSS MCQ. Deux personnes se sont également rétablies depuis hier.

Pour l’instant, il n’y a pas d’hospitalisation en lien avec la COVID-19 dans la région.

Palier vert

Par ailleurs, le Centre-du-Québec et la Mauricie se maintiennent toujours au premier palier d’alerte (vert).

Le CIUSSS de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec suit attentivement tout changement pour notre région. «Nous observons que la collaboration de tous et chacun contribue à la faible transmission du virus actuellement dans notre région. Nous invitons la population à poursuivre leurs efforts, entres autres au niveau de la distanciation sociale, du port du masque et du lavage des mains fréquent», souligne Dre Marie Josée Godi, directrice régionale de santé publique et responsabilité populationnelle.

Publiés de façon hebdomadaire, les paliers d’alerte sont établis suivant les recommandations des autorités de santé publique, qui font une analyse régulière de la situation en tenant compte de la situation épidémiologique, du contrôle de la transmission et de la capacité du système de soins.

Rappelons que le système d’alertes régionales et d’intervention graduelle précise pour chacune des régions sociosanitaires du Québec, les mesures additionnelles à déployer, au besoin, pour assurer la sécurité de tous. Le palier 1 – Vigilance (vert) appelle à la vigilance constante qui est requise dans le contexte de la pandémie de la COVID 19. Il correspond à une transmission faible dans la communauté, et exige le respect des mesures de base mises en place dans l’ensemble des milieux (distanciation physique, étiquette respiratoire, lavage des mains, etc.). Des mesures spécifiques peuvent également s’appliquer à certaines activités ou certains milieux.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des