Coupable de conduite avec les capacités affaiblies par la drogue

Coupable de conduite avec les capacités affaiblies par la drogue

(Photo Archives -Denis Germain)

POLICE. Un résident de Nicolet, Mathieu Langlois, a reconnu sa culpabilité, mardi, à une accusation de conduite avec les capacités affaiblies par la drogue.

Le juge Simon Ricard de la Cour du Québec l’a condamné à une amende de 1100 $. Il a aussi prononcé une interdiction de conduire pour une période d’un an.

Mathieu Langlois faisait face à la justice relativement à un incident survenu en mars 2016. Au volant de son véhicule avec deux autres personnes à bord, Langlois, qui circulait sur la rue Notre-Dame à Saint-Albert, a manqué une courbe pour continuer tout droit dans un champ avant de s’immobiliser en percutant un cabanon.

En intervenant sur les lieux, les policiers de la Sûreté du Québec avaient constaté, chez le conducteur, des symptômes de capacités affaiblies par la drogue. Mathieu Langlois avait alors été mis en état d’arrestation et soumis aux tests d’un agent évaluateur.

Poster un Commentaire

avatar