Conflit à l’ABI, frais supralocaux et autres dossiers chauds: Jean-Guy Dubois fait le point

Photo de Stéphane Lévesque
Par Stéphane Lévesque
Conflit à l’ABI, frais supralocaux et autres dossiers chauds: Jean-Guy Dubois fait le point
Le maire de Bécancour lors de la séance du conseil municipal du 1er avril. (Photo : Stéphane Lévesque)

BÉCANCOUR. Rencontré à la sortie la séance du 1er avril 2019 du conseil municipal de la Ville de Bécancour, le maire Jean-Guy Dubois a fait le point sur différents sujets.

Conflit à l’ABI

Avec la rencontre récente des différentes parties impliquées avec le premier ministre du Québec, Jean-Guy Dubois retient ses émotions. Bien que la municipalité qu’il dirige n’a pas de rôle à jouer dans un conflit de travail privé comme celui que vit l’ABI, le maire de Bécancour a tenu a déclaré ce qui suit : «Tout tient à l’ouverture de l’un comme de l’autre dans cette situation-là. Tout ce qu’on peut faire c’est attendre et souhaiter».

Frais supralocaux

En février dernier, la Ville de Trois-Rivières adoptait une nouvelle politique de tarifs supralocaux pour les non-résidents utilisant ses équipements sportifs. Face à ces hausses pouvant aller de 138 à 716$ qui concernent certains de ses citoyens, le conseil municipal a adopté une résolution sur le remboursement de la moitié du coût supplémentaire occasionné par la décision des élus trifluviens. Il est à noter que cette décision concerne seulement les activités sportives non offertes à Bécancour.

Révélations concernant Flora Agritech

Selon TVA Nouvelles, Flora Agritech, l’entreprise spécialisée dans la production de cannabis à des fins médicales et pharmaceutiques, aurait un de ses fondateurs qui aurait «été ami et partenaire d’affaires d’un «affilié» des Hells Angels. Interrogé à ce sujet, Jean-Guy Dubois a rappelé que la responsabilité du niveau de gouvernement municipal était de donner des permis à ceux qui respectent les normes. « On ne fouille pas les curriculum vitae… C’est le lot de la Sûreté du Québec et des autres corps policiers. Mais ça nous interpelle», reconnaît le maire de Bécancour.

Navette fluviale

La navette fluviale reliant le port de Trois-Rivières et le Quai de Sainte-Angèle sera de retour cet été. «Cette année, on va faire une promotion spéciale. On veut remplir notre bateau. C’est une belle initiative qui dure depuis cinq ans. D’une année à l’autre, il y a une progression», a souligné le maire Jean-Guy Dubois.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des