CHSLD: six autres établissements de la région ont distribué le vaccin de Moderna

Photo de Rédaction - Le Courrier Sud
Par Rédaction - Le Courrier Sud
CHSLD: six autres établissements de la région ont distribué le vaccin de Moderna
Aline Ducharme, 99 ans, a reçu son vaccin conte la COVID-19 le 17 janvier. C'est l'infirmière clinicienne Martine Beauchesne qui lui a administré la dose. (Photo : courtoisie)

RÉGIONAL. Six autres CHSLD de la région ont vacciné leurs résidents dimanche.  L’opération s’est déroulée aux centres d’hébergement Saint-Maurice (Shawinigan), St-Eusèbe (Princeville), Roland-Leclerc (Trois-Rivières), Fortierville, du Roseau (Victoriaville) et Sainte‑Anne‑de-la-Pérade.

Au cours de cette journée, 490 résidents, 27 proches aidants et 5 employés, pour un total de 522 personnes, ont été vaccinées. Parmi elles, il y avait Aline Ducharme, 99 ans, résidente du centre d’hébergement de Fortierville «C’est prudent de se faire vacciner», a mentionné celle qui a reçu son vaccin de Martine Beauchesne, infirmière clinicienne. «Tout le monde devrait recevoir le vaccin par prévention.»

L’exercice de vaccination se poursuit pour les deux prochains jours en Mauricie et au Centre-du-Québec. Ce lundi, cinq autres milieux sont ciblés: les centres d’hébergement de Lyster et de Saint-Narcisse, le CHSLD Vigi Les Chutes (Shawinigan) et le Pavillon Sainte-Marie des Soeurs de L’Assomption (Trois-Rivières).

On se rappelle que la fin de semaine du 9 et 10 janvier, neuf CHSLD avaient distribué le vaccin à leurs résidents, dont à Nicolet et Saint-Pierre-les-Becquets.

Le CIUSSS MCQ estime que le gros de la vaccination en CHSLD devrait être complété le 19 janvier. En ce qui concerne les CHSLD Cooke à Trois-Rivières et Frederick-George-Heriot à Drummondville, où une éclosion est en cours, les doses seront conservées. Les médecins de la santé publique et les microbiologistes infectiologues du CIUSSS MCQ évaluent la situation. Les résidents de ces CHSLD seront vaccinés dès que ce sera possible, en suivant les recommandations de ces spécialistes. «Il faut rappeler que le vaccin n’est pas en mesure de freiner une éclosion déjà débutée dans un CHSLD puisque son efficacité, 14 jours après la vaccination, est de 90%», souligne le CIUSSS MCQ.

En Mauricie-Centre-du-Québec, le taux d’adhésion des résidents au vaccin en CHSLD est de 89%. Lorsque la vaccination dans ces milieux sera terminée (incluant les résidences en éclosion), 2296 résidents auront été vaccinés.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires