Chevreuils sur nos routes: il est temps de régler la situation

Par superadmin
Chevreuils sur nos routes: il est temps de régler la situation
Les cerfs de Virginie peuvent surgir d'un bosquet sans avertissement.

LETTRE OUVERTE. À l’automne 2014 j’ai moi-même eu un accident de la route avec un chevreuil dans la région de Saint-Albert (Warwick).

À LIRE: Hausse de chevreuils sur nos routes

Il était environ 19h30, en fin de journée. Mon auto, une Toyota Corolla 2002, a été très endommagée et mes assurances l’ont déclaré perte totale. Lorsque la Sureté du Québec et le remorqueur de la région de Warwick se sont présentés sur les lieux de mon accident, ils m’ont dit que sur l’autoroute 955 Sud, il y a environ 3 à 4 accidents de la route par semaines impliquant des chevreuils!

J’ai moi-même appelé au ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs (MFFP) pour leur demander s’il serait possible que le Gouvernement du Québec puisse apporter des améliorations concernant le contrôle de la population des chevreuils? On m’a répondu qu’il y avait un surplus de chevreuils par kilomètre carré, soit environ 8 à 9 chevreuils par kilomètre carré.

Je leur ai demandé s’il ne serait pas possible de faire rallonger la période de la chasse aux chevreuils ou de faire augmenter les quotas pour les chasseurs afin d’avoir un meilleur contrôle sur la population qui est une problématique sérieuse sur nos routes et pour les automobilistes du Québec.

J’ai parlé de ce problème à mon député Donald Martel afin qu’il puisse intervenir dans ce dossier et on m’a répondu que le Gouvernement du Québec( P.Q.) et que le Ministère des forêts de la faune et des parcs(MFFP) ne pouvaient rien faire pour corriger la situation!

Je leur ai demandé combien de victimes de la route il faudra pour que le Gouvernement du Québec se décide à corriger ce problème?

On m’a fait la même réponse. On m’a répondu que le Gouvernement du Québec( P.Q.) et que le Ministère des forêts de la faune et des parcs(MFFP) ils ne pouvaient rien faire pour corriger la situation!

Je considère cette situation comme étant très ridicule de la part du Ministère des forêts de la faune et des parcs (MFFP) et du Gouvernement du Québec.

Il serait plus que temps que le problème soit corrigé définitivement afin d’améliorer la sécurité routière sur les routes du Québec.

 

René Couture

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des