Centre d’interprétation écomaritime: l’exposition sera inaugurée en 2022

Photo de Marie-Ève Veillette
Par Marie-Ève Veillette
Centre d’interprétation écomaritime: l’exposition sera inaugurée en 2022
Le Centre d'interprétation écomaritime de Nicolet. (Photo : (Photo Marie-Eve Veillette))

NICOLET. L’implantation de l’exposition permanente du Centre d’interprétation écomaritime de Nicolet accuse du retard. L’échéancier prévoyait une inauguration cet automne, mais ce sera plutôt fait en 2022.

Quelques défis sont venus brouiller les cartes au cours des derniers mois, souligne la mairesse Geneviève Dubois: « On a eu quelques difficultés avec la traduction des panneaux, et toutes sortes de petites affaires – rien de grave! – se sont accumulées ».

Octobre avait été le mois ciblé pour l’inauguration, mais le délai est maintenant largement dépassé. « On était pressé… Mais on est aussi bien de faire les choses comme il faut! « , philosophe la première magistrate, admettant du même souffle que la préparation du 350e anniversaire de la Ville, en 2022, mobilise aussi, en parallèle, du temps et des ressources. Sans avancer de date, elle juge réaliste une inauguration « tôt en 2022 ».

Moins interactif que prévu

La COVID-19 a aussi obligé une révision du concept, ajoute-t-elle. « Au début, c’était très interactif. Mais avec la pandémie, on était moins à l’aise avec le fait que les gens aient à toucher des pitons… », affirme Mme Dubois.

Un volet immersif sera tout de même de la partie, étant donné que c’était un souhait du conseil municipal: « Juste des panneaux [d’interprétation], c’est un peu dépassé », juge d’ailleurs la mairesse, ajoutant que c’est « le niveau d’immersion » qui a été revu. À ce sujet, elle mentionne ne pas pouvoir donner plus d’information, ne sachant pas, pour le moment, « ce sera quoi, au final ».

Expérience maritime

La thématique de l’exposition demeure quant à elle inchangée. Elle mettra en lumière les particularités de la navigation sur le fleuve et le métier de pilote du Saint-Laurent, en plus de faire un clin d’œil aux événements marquants de la navigation. La relation de l’humain envers le fleuve Saint-Laurent et le lac Saint-Pierre sera aussi abordée.

« On a travaillé ça avec la Corporation des pilotes du Saint-Laurent et le Grand conseil des nations Waban-Aki. Ils ont collaboré à plusieurs panneaux d’interprétation », souligne Mme Dubois.

Ouvert à l’année

Une fois inaugurée, l’exposition sera accessible à l’année. Les gens pourront la visiter de manière autonome. Évidemment, l’endroit sera doté d’un système de surveillance pour décourager d’éventuels vandales ou voleurs.

Rappelons que depuis quelques mois déjà, les passants et les utilisateurs de la passerelle ont accès au bloc sanitaire du bâtiment.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires