Cent toiles, cinq artistes, cinq ans de travail

Photo de Marie-Ève Veillette
Par Marie-Ève Veillette
Cent toiles, cinq artistes, cinq ans de travail
Les peintres du Saint-Laurent: Gérard Boulanger, Yvon St-Aubin, Robert Roy, Yvon Lemieux, Raymond Quenneville. (Photo : (Photo courtoisie))

ARTS. La splendeur du fleuve Saint-Laurent sera immortalisée dans une collection de cent tableaux réalisés par cinq artistes peintres québécois renommés d’ici la fin de 2020. La production, amorcée au début de 2016, en est maintenant à la mi-parcours. Quarante tableaux ont déjà été dévoilés et 20 autres le seront le 30 octobre à Trois-Rivières.

Ces oeuvres sont issues des pinceaux de Raymond Quenneville (Champlain), Robert Roy (Ste-Perpétue), Yvon Lemieux (Québec / Beauport), Yvon St-Aubin (Château-Richer) et Gérard Boulanger (Québec / Cap-Rouge). Elles représentent la grande région comprise entre la ville de Québec et Kingston (Ontario), que les peintres ont visitée au cours de la dernière année.

Dans les prochains mois, ceux-ci se rendront dans les régions de Charlevoix et de la Côte-Nord (entre Beaupré et Port-Cartier) pour s’inspirer. Ils termineront leur périple en Gaspésie, en 2020. Ils effectueront alors plusieurs arrêts le long du fleuve (entre Rimouski et Gaspé) pour y faire des croquis et des esquisses.

Lors des deux premières phases de ce grand projet collectif, les artistes ont visité le Bas St-Laurent ainsi que la côte de Beaupré, l’Île d’Orléans et Bellechasse.

Au terme du projet, cent tableaux de formats variés (20 par artiste) constitueront ce qui deviendra la «Collection Hommage au Saint-Laurent». Celle-ci sera exposée à partir de 2021 au Musée Pierre-Boucher de Trois-Rivières, puis dans au moins deux autres lieux de diffusion à proximité du fleuve par la suite.

La réalisation de cette collection fait par ailleurs l’objet d’un documentaire vidéo. Un livre exposant la démarche et présentant les œuvres retenues dans leur contexte de création suivra.

Toute une expérience

Pour Robert Roy, ce projet s’avère une expérience extrêmement positive, tant sur le plan professionnel qu’humain. Celui qui a l’habitude de travailler principalement en solitaire a redécouvert le fleuve, en plus de renouer avec l’esprit de franche camaraderie.

Il a trouvé en ses quatre collègues artistes de bons complices qu’il prend plaisir à côtoyer. «On a développé un petit côté fraternel, confie-t-il. On apprend à se connaître à travers ce projet. On a beaucoup de plaisir quand on se rassemble.»

Au printemps, il les a accueillis dans la région. Ils sont allés voir les oies blanches, le lac Saint-Pierre et le Port St-François, entre autres. «On a fait des photos, des esquisses. Chaque escale est différente. Parfois, on s’installe pour travailler sur place. Ça dépend du temps et de l’inspiration.»

L’artiste de Sainte-Perpétue ajoute que ce sont les cinq artistes qui sélectionnent, ensemble, chacune des toiles qui composeront la Collection. «On a chacun notre style. C’est ça qui est super. On perçoit les choses à notre façon et ça donne un résultat extraordinaire.»

 

Partager cet article

1
Laisser un commentaire

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Monique genereux Recent comment authors
  S'inscrire  
newest oldest most voted
Me notifier des
Monique genereux
Guest
Monique genereux

Projet d’envergure exceptionnelle …collection que le gouvernement du Quebec devrait s’approprier pour la public et la pérennité de l”Œuvre! Bonne continuité les artistes!