Cédrika modifie la rentrée scolaire à Jacques-Buteux

Par Martin Sylvestre
Cédrika modifie la rentrée scolaire à Jacques-Buteux
En collaboration avec la Sécurité publique et les CSSS de Trois-Rivières

D’ici quelques jours, les 9000 élèves de niveau primaire de la Commission scolaire Chemin-du-Roy, retourneront sur les bancs de leurs différents lieux d’enseignement. Toutefois, la rentrée scolaire s’avèrera bien particulière pour ceux de l’école Jacques-Buteux en raison de la disparition de Cédrika Provencher, une de leur camarade de classe. À cet effet, diverses mesures ont été prises pour encadrer les jeunes étudiants, leurs parents ainsi que le personnel de l’école.

Concrètement, des professionnels en interventions psychosociales seront présents lors de la journée d’accueil du personnel de l’école afin de les guider et les outiller en vue leur premier contact avec les élèves. De plus, des documents comme le «Guide de prévention et d’intervention concernant les agressions envers les enfants par des inconnus» et «Les inconnus – Conseils de sécurité» leurs seront remis. «Notre principal objectif, c’est de soutenir les parents, les enseignants et les enfants», fait savoir Nicole Dallaire du Centre de santé et de services sociaux (CSSS) de Trois-Rivières.

Afin de conscientiser les élèves, un dessin animé-documentaire sera présenté dans chacune dès classes pour leur rafraichir la mémoire à propos des règles de sécurité concernant les inconnus. Lors de ces présentations, l’enseignant sera accompagné d’un psychologue qui répondra aux questions des jeunes. Par la suite, cette vidéo sera vue par tous les élèves de niveau primaire de la Commission scolaire. Comme moyens supplémentaires, deux psychologues de la Commission scolaire recevront les élèves qui en ressentent le besoin Pour mettre en application ces mesures, la Commission scolaire s’est associée aux CSSS de Trois-Rivières, Maskinongé et Vallée de la Batiscan ainsi qu’avec la Sécurité publique de Trois-Rivières.

L’ensemble des intervenants qui ont été mandatés pour encadrer cette rentrée inhabituelle à l’école Jacques-Buteux devrait être en fonction jusqu’à la fin du mois de septembre. Aussi, une attention plus spécifique sera apportée lors des périodes de récréation et à la fin des classes.

La Sécurité publique sensibilise la population

Pour Françis Gobeil, «la disparition de Cédrika ne laisse personne indifférent. Afin de sensibiliser davantage la population, des contrôles routiers seront effectués près des établissements scolaires du territoire entre le 29 août et le 20 septembre. Au cours de ces contrôles, les automobilistes recevront un dépliant qui rappellera les consignes de sécurité aux enfants. De plus, une fiche signalétique où l’on peut prendre une foule de détails tel un aide-mémoire est incorporée dans le document», informe le directeur de la Sécurité publique. Jusqu’à présent, une lettre expliquant les diverses mesures qui seront prises par la Commission scolaire et la direction de l’école a été envoyée aux parents des élèves de Jacques-Buteux.

Mesures à prendre

Afin de préparer les enfants à la rentrée scolaire, l’organisme Enfant-Retour Québec propose quelques conseils de sécurité. • L’enfant doit connaître son nom au complet, son adresse et son numéro de téléphone. • L’enfant devrait toujours demander la permission avant de sortir. • En groupe, la sécurité des enfants s’en trouve accrue. • Les enfants doivent garder une distance sécuritaire avec les adultes qui l’approchent • Où l’enfant peut-il obtenir de l’aide si nécessaire • L’enfant doit avoir ses effets personnels étiquetés

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des