Camirand malchanceux à l’Autodrome Chaudière

Photo de Rédaction - Le Courrier Sud
Par Rédaction - Le Courrier Sud
Camirand malchanceux à l’Autodrome Chaudière
Marc-Antoine Camirand en piste à l'Autodrome Chaudière (Photo : Matthew Murnaghan / NASCAR)

COURSE AUTOMOBILE.  Marc-Antoine Camirand a terminé 11e, samedi, lors du Budweiser 300 à l’Autodrome Chaudière de Vallée-Jonction, QC. Sa Chevrolet Camaro GM Paillé n° 22 est devenue presque impossible à manœuvrer après qu’un support de la barre antiroulis se soit brisé à la mi-course.

Le pilote de Saint-Léonard-d’Aston était pourtant confiant de réaliser un bon résultat pour la première course de la saison au Québec. Après avoir enregistré le 9e temps dans la séance d’essais qui a été repoussée en raison de la pluie, il est revenu en force en qualifications avec la 4e place, prenant ainsi le départ de l’extérieur de la deuxième ligne.

À la tombée du drapeau vert, Camirand a connu un bon départ et a réussi à se maintenir dans le top-10. Malheureusement, après l’arrêt aux puits obligatoire à la mi-course, un support de la barre antiroulis s’est brisé quand Camirand est revenu sur l’ovale hautement incliné.

« Quand j’ai passé le talus pour revenir en piste, j’ai entendu un bruit fort. Après quelques tours, j’ai réalisé que quelque chose n’allait pas. La voiture était devenue quasi impossible à contrôler. Je suis revenu aux puits pour changer les pneus, mais ce n’est seulement qu’après la course que nous avons trouvé le véritable problème – la barre antiroulis. Je suis revenu en piste, mais j’étais uniquement en mode survie pour le reste de la course », a raconté le pilote.

Marc-Antoine Camirand a finalement rallié l’arrivée en 11e place, alors que la course a été raccourcie à 286 tours en raison de la pluie. Il sera de retour en piste le 13 juillet prochain pour le Grand Prix Pinty’s de Toronto.

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des