Brunner non-criminellement responsable

Brunner non-criminellement responsable

Le tout avait nécessité une opération policière.

JUSTICE. L’individu de 32 ans qui avait poignardé son père le 14 septembre dernier, à Sainte-Monique, a été déclaré non-criminellement responsable en raison de troubles mentaux.

Ce sont les conclusions qui découlent de son évaluation psychiatrique. Selon ce que rapporte Le Nouvelliste, le cas de Michaël Brunner sera pris en charge par la Commission d’examen des troubles mentaux qui devra déterminer les mesures à appliquer dans son cas.

On se souviendra que le jeune homme avait été accusé de voie de fait grave contre son père, en plus d’être accusé de voie de faits sur deux autres personnes qui étaient sur place. Il avait été arrêté par la police et était demeuré détenu depuis les événements.