Bonsoir à Saint-Léonard-d’Aston

Photo de Rédaction - Le Courrier Sud
Par Rédaction - Le Courrier Sud
Bonsoir à Saint-Léonard-d’Aston
Le commentateur sportif Rodger Brulotte.

BASEBALL. Rodger Brulotte a accepté la présidence d’honneur du championnat canadien de balle rapide des moins de 23 ans qui se tiendra à Saint-Léonard-d’Aston, du 31 juillet au 5 août.

Le célèbre commentateur sportif est impliqué dans le baseball depuis les tous débuts des Expos de Montréal. Il avait entrepris sa carrière en 1969 aux ventes et au marketing, où il avait contribué à la création de la mascotte Youpi!

C’est en 1986 qu’il a entrepris sa carrière dans les médias aux côtés de Jacques Doucet, où il a hurlé pour la première fois son désormais célèbre «Bonsoooooir… elle est partie!»

En 1990, il a fait son entrée sur la chaîne RDS où il a analysé les matchs debaseball aux côtés de Denis Casavant. En 2011, il a quitté le Réseau des Sports pour se joindre à l’équipe de TVA Sports afin de commenter les parties des Bleu Jays de Toronto.

Pour souligner son implication dans le baseball au niveau national, le Temple de la Renommée du baseball du Canada lui a remis le Prix Jack Graney.

Ce sera le sixième championnat d’envergure qui se tiendra à Saint-Léonard-d’Aston, un village de 2200 âmes, après le championnat provincial mineur (1999), le Championnat de l’Est du Canada,  Benjamin (2000), Championnat canadien, Junior (2006), le Championnat de l’Est du Canada, Benjamin-Cadet (2010) et le Championnat canadien U18 (2013).

Lors de ce dernier, l’équipe locale, L’Express de Saint-Léonard avait remporté la médaille d’or devant une foule en délire lors d’un match enlevant contre l’Ontario. Une poussée de 3 points en 6e manche avait permis au Québec de l’emporter.

Pour la coordination exemplaire des événements par le comité organisateur avec en tête Michel Leclair,  Jean-Yves Doucet (intronisé au temple de la renommée de Softball Québec) et Denys Guévn,  pour l’équipe de bénévoles complètement dévoués et dynamiques, pour le cachet chaleureux et accueillant,  c’est affectueusement que parents et joueurs d’un océan à l’autre du Canada ont surnommé St-Léonard-d’Aston, le Village gaulois et la capitale de la balle rapide au Québec.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des