Le BigFoot prend les devants

Le BigFoot prend les devants

Le maire de Bécancour, Jean-Guy Dubois, a tenu son pari avec le maire de Saint-Léonard-d'Aston, Jean-Guy Doucet.

Crédit photo : gracieuseté - Robert Legault

HOCKEY. Le toit du Centre Richard-Lebeau est pratiquement tombé sur la tête du Formule Fitness de Bécancour, vendredi soir dernier… En avance 3 à 0 avec à peine cinq minutes à jouer, ils ont vu le BigFoot Familiprix orchestrer une remontée spectaculaire dans les derniers instants du match.

Les Léonardais ont inscrit quatre buts en quatre minutes pour se sauver avec la victoire! Jason Pitt a d’abord inscrit un but avec un peu plus de cinq minutes. Puis, la tempête s’est levée quelques minutes plus tard, alors que Raphaël Gervais et Alexis Bernier ont nivelé la marque.

Trente secondes plus tard, Jérémie Beauchemin a de nouveau soulevé la foule en inscrivant le but qui donnait les devants aux siens avec un peu plus d’une minute à jouer… alors que le Formule Fitness avait mené durant les 58 premières minutes.

Soufflé par cette victoire arrachée in extremis, le BigFoot a pris les devants dans le match suivant à l’Aréna Roland-Rheault. Michael Briand a ouvert la marque en première période, avant que Jason Pitt creuse l’écart à mi-chemin en deuxième période.

Charles Poulin a réduit l’écart en fin d’engagement, mais le gardien Vincent Lamontagne a par la suite fermé la porte n’accordant plus rien aux locaux. Mickaël Bélanger a finalement enfoncé le dernier clou dans le cercueil du Formule Fitness en s’inscrivant dans un filet désert.

Même en retard 0-2, le Formule Fitness demeurait positif après la rencontre. «La série est loin d’être terminée», a rappelé Marquis Lajeunesse en entrevue avec le relationniste Jean-Pierre Paillé, après le match, ajoutant que l’équipe comptait apprendre de ses deux défaites et y retirait du positif.

La série de la 55 se transportera à Saint-Léonard-d’Aston, vendredi, à 20h30, avant de revenir à Bécancour, samedi, à 20h30. Si nécessaire, les matchs 5 et 6 se disputeront les 23 et 24 février, à Saint-Léonard-d’Aston et à Bécancour.

Le maire de Bécancour, Jean-Guy Dubois, a enfilé un chandail du BigFoot lors du premier match de la série après avoir perdu son pari avec le maire de Saint-Léonard-d’Aston, Jean-Guy Doucet, lors du Choc de la 55 Acier Marquis durant la saison régulière. Il avait tout de même gardé sa casquette du Formule Fitness!

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar