Bécancour en voie de devenir la capitale du cheval au Québec?

Bécancour en voie de devenir la capitale du cheval au Québec?
Un complexe sans complexe! (Photo : Stéphane Lévesque)

BÉCANCOUR. La Ville de Bécancour deviendra-t-elle la capitale des compétitions équestres au Québec? Il serait précipité de répondre par l’affirmative dans l’immédiat, mais ils étaient nombreux à venir assister à la conférence de presse annonçant la venue du prestigieux Carrousel de la Gendarmerie royale du Canada au Complexe équestre Bécancour, le 19 juin.

À voir l’enthousiasme du maire de Bécancour, Jean-Guy Dubois, le sourire des propriétaires du centre ayant à peine quelques mois d’existence et la présence de nombreux acteurs régionaux d’importance, dont la présidente de Cheval Québec Nicole Duplessis, on ne peut que constater que le Complexe équestre Bécancour est en train de «hennir» sur la planète équestre québécoise.

«Cette année, on fait 50 évènements à travers le Canada. Dans ma planification, quand j’ai vu qu’il y avait un centre équestre à Bécancour, j’ai fait une approche avec sa directrice générale, Martine Fortin. C’est un très beau complexe. Je rêve que tous les sites où nous allons soient comme ici, a souligné avec enthousiasme Kim Chamberland, caporale de la Gendarmerie royale du Canada responsable du Carrousel.

«À Bécancour, on sait que nos chevaux seront en sécurité, poursuit-elle. Il y a un beau <@Ri>footing<@$p>. Avec cette qualité de sol, il n’y a pas de possibilités de blessures pour les chevaux. On a un endroit pour les réchauffements. Il y a des douches pour les bêtes. On n’a même pas ça aux écuries de la GRC! C’est aussi très sécuritaire pour les spectateurs. Il n’y a pas de casse-tête à Bécancour, c’est un clé en main.»

Elle compare même le Complexe équestre de Bécancour à Spruce Meadows et au Stampede de Calgary. «Il n’y a pas un compétiteur équestre qui va venir à Bécancour et dire que c’était moyen», précise la femme qui compte de nombreuses années d’expérience dans le domaine.

Soulignons que toute la population est invitée à venir assister au spectacle de la troupe de 32 cavaliers et leurs montures ce 19 juin à 19h. À peine mis en vente, 700 billets au coût de 10$ sur les 1200 disponibles pour l’événement ont trouvé preneur.

En raison de la très grande demande, des discussions de coulisse parlaient d’une possible supplémentaire. À suivre. D’ici là, on peut se procurer les billets en personne, en ligne sur Evenbrite, au Bureau touristique de Bécancour, au Quai des brasseurs et au Golf de Gentilly.

Notons que l’on peut suivre les nombreuses activités du complexe sur leur page Facebook : https://www.facebook.com/complexeequestrebecancour/

 

 

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des