Baptême des mots pour Johanne Richard

Par Boris Chassagne | Initiative de journalisme local
Baptême des mots pour Johanne Richard
Johanne Richard, résidente et auteure de Sainte-Françoise-de-Lotbinière, vient de publier son premier recueil de poésie aux éditions Les carnets de Dame Plume. Il s'intitule Réflexions. (Photo : courtoisie)

SAINTE-FRANÇOISE. Johanne Richard, résidente et auteure de Sainte-Françoise-de-Lotbinière, vient de publier son premier recueil de poésie aux éditions Les carnets de Dame Plume. Réflexions est en quelque sorte son premier carnet de bord.

Un véritable baptême des mots pour Johanne Richard que rien ne prédestinait à la forme ou au format de l’écriture. La crise des derniers mois aura été de bon conseil dans son cas, elle qui se met à l’écriture pour meubler corps et esprit après la perte de l’emploi qu’elle occupait au printemps dernier comme réceptionniste. «L’écriture, ça fait du bien. Avec l’écriture ou la lecture, tu ne seras jamais toute seule», lui suggère son amie et éditrice Susy Desrosiers, elle-même écrivaine. Il n’en fallait pas plus pour l’encourager. L’écriture est venue la séduire et elle s’est laissé convaincre. «J’ai commencé et je me suis mise à aimer ça». Si bien que «c’est devenu une passion». Une passion qu’elle nourrit, puisqu’elle continue à en écrire plus et assez, déjà, pour un second recueil. «Ça me rend heureuse. Et un poème, c’est moins long qu’un roman!»

Un brouillard qui descend

De l’immense édredon nuageux

Entremêlé de quelques rayons timides

Chevelure d’un arbre majestueux

Suivant le mouvement de la brise

De sa cascade de feuillage volumineux

(extrait de Pause du recueil Réflexions)

L’idée de publier est un peu venue de ses enfants, précise Johanne Richard. «Ils ont tout mis ça en livre pour que je me sente vraiment autrice. Mes poèmes, ce sont des émotions mises en mots, sur la persévérance, la quête, sur le temps qui file ou la nature et le quotidien. Une poésie à la portée de tout le monde», nous avoue l’autrice.

«Je savais que ça pouvait lui apporter quelque chose d’important dans sa vie et une confiance», précise son amie Susy Desrosiers. «L’auteure décrit allègrement les paysages et les atmosphères qui l’habitent et qui l’entourent. Ce sont les réflexions intérieures de l’auteure que bien des personnes peuvent également ressentir», ajoute son éditrice.

Johanne Richard n’a édité qu’une cinquantaine de copies de son premier recueil. La moitié s’est écoulée en une semaine à peine. Une réédition est dans les cartons et un second bouquin aussi. Pour celui-là, elle attendra que la crise lui permette un lancement en bonne et due forme. «J’aime encore ça autant que depuis mes débuts. Et mon écriture va se peaufiner avec le temps», de conclure l’autrice Johanne Richard. Où trouver sa copie? Par courriel uniquement recueil.johannerichard@gmail.com

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires